LifeNoel

Flamber ou survivre, notre guide de Noël

Johan Hufnagel, mis à jour le 10.12.2011 à 13 h 35

Et si la fin du monde était demain? Que feriez-vous comme cadeaux: de quoi survivre et patienter en attendant de meilleurs lendemains? Ou dépenser vos économies et votre patrimoine dans un ultime feu d'artifice de cadeaux luxueux? Notre guide définitif.

Mer d'Irlande, novembre 2011, un mannequin déguisé en pêcheur déguisé en père No

Mer d'Irlande, novembre 2011, un mannequin déguisé en pêcheur déguisé en père Noël. REUTERS/Cathal McNaughton

Ça a commencé en mars 2011. Un séisme frappe le Japon et crée un tsunami qui va ravager la côte orientale de l’île, détruisant une centrale nucléaire (mal) placée ici, au mépris des plus élémentaires règles de prudence. Des centaines de kilomètres carrés de terres sont contaminés et le Japon regarde désormais ses centrales nucléaires avec angoisse.

Autres lieux, autres catastrophes. Le séisme de la crise de 2007-2008, parti des subprimes et de Lehman Brothers, crée des répliques plus destructrices les unes que les autres. D’abord la Grèce, puis le Portugal, l’Espagne, l’Italie, toutes submergées par des montagnes de dettes.

Le triple A devient le nouveau 666, le signe du Malin. La France s’inquiète de le perdre, les Etats-Unis sentent le vent du boulet et l’Allemagne n’est plus à l’abri de rien. Même l’euro, si fort contre le dollar, ne sait pas s’il va passer l’année.

2011 s’achève donc, nous laissant exsangues et pessimiste. 2012 sera sans doute pire (Oui, l’Iran, la Syrie, un vrai avril 2002 inversé, Goldman Sachs Président des Etats-Unis, etc. [1]). Ou ne sera pas. Car oui, il faut être lucide: et si l’année prochaine voyait survenir la fin du monde?  

Que veut dire en effet cette succession de catastrophes et ce calendrier maya qui nous annonce la fin d’un cycle? Quel cycle? Le cycle «et-c’est-reparti-comme-en-14»? Ou le cycle «Salut-la-compagnie-merci-d’être-passé-on-se-retrouve-ailleurs-avec-les-dinosaures»? 

Comme nous n’avons pas voulu complètement vous plomber le moral (l’esprit de Noël règne toujours sur Slate), nous vous avons concocté une hotte pleine de cadeaux crépusculaires pour ces fêtes de fin d’année joyeusement moroses.

Deux cas de figure:

  • soit vous estimez que cette fois, c’est sûr, vous ne verrez pas 2013. Dans ce cas-là, autant tout claquer.
    Nous avons trouvé des cadeaux vraiment hors de prix, à la portée d’aucune bourse en temps normal, mais que vous pourrez vous offrir en claquant votre codevi ou en revendant votre 3 pièces. [2]
    Cliquez sur #Flamber
  • Soit vous estimez que ce qui va nous tomber sur le coin de la tête nous renverra à l’âge de pierre mais vous épargnera.
    Dans ce cas-là, votre mission est de repeupler la planète, fonder une nouvelle civilisation, et il vous faudra tenir.
    Cliquez sur #Survivre

Dans les deux cas, bon courage, et bonnes fêtes quand même!

Johan Hufnagel

[1] D’accord, la Chine, l’Inde, le Brésil sont plutôt épargnés par les soubresauts du Vieux Monde, mais vous trouvez toujours quelqu’un pour chicaner et moquer ces insolents taux de croissance annonciateurs d’une surchauffe. Et puis ça ne convenait pas avec l’idée de ce Spécial Noël.

[2] Anticipant l’éclatement de la zone euro, certains prix sont également donnés en monnaies nationales.

Johan Hufnagel
Johan Hufnagel (67 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte