Mauvaise ambiance à Talking Points Memo

Temps de lecture : 2 min

Lancé par John Marshall en novembre 2000, le site d'informations politiques américaines Talking Points Memo peine à trouver un nouveau souffle, estime son concurrent Politico. «TPM» s'était fait connaître au moment du recompte des voix de Floride lors de l'élection présidentielle comme un site au journalisme agressif, affirme Politico, surfant sur les scandales des années Bush.

En plus des difficultés à trouver autant de matière à outrage chez le nouveau président américain, TPM doit faire face à des problèmes internes: des employés se plaignent d'un rythme insoutenable, de pressions constantes pour avoir toujours plus de contenu, et d'une entreprise très masculine où les femmes peinent à s'intégrer.

[Lire l'article complet sur Politico]

(Photo: capture d'écran de TPM)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters