France

Jacques Viguier acquitté

Slate.fr, mis à jour le 30.04.2009 à 17 h 41

La cour d'assises de Haute-Garonne a acquitté le professeur de droit Jacques Viguier, accusé d'avoir tué son épouse Suzanne, disparue en 2000 sans laisser de traces. La cour n'a pas suivi l'accusation, qui avait réclamé mercredi 15 à 20 ans de réclusion criminelle, en se fondant sur des indices concordants qui permettaient à ses yeux d'avoir la certitude de sa culpabilité. Le parquet général devrait donc faire appel et provoquer un second procès.

Jacques et Suzanne Viguier était un couple en crise. Ils faisaient chambre à part, elle avait un amant. Mais Suzanne ne voulait pas divorcer pour préserver un foyer pour les enfants. Jusqu'au jour où elle s'y résout, fin février 2000. Le 1er mars, Jacques Viguier déclare sa disparition. Le corps n'a jamais été retrouvé. Le 10 mai 2000, le veuf est mis en examen pour assasinat: lire toute l'affaire.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte