France

Le Grand Paris est sur les rails

Temps de lecture : 2 min

35 Milliards d'Euros pour les transports

 

Dans le cadre des projets sur le Grand Paris, Nicolas Sarkozy a annoncé, mercredi 29 avril dans l'après-midi, 35 milliards d'euros d'investissements dans les transports en Ile-de-France, à réaliser en douze ans, pour mettre un terme aux conditions difficiles que vivent souvent les Franciliens dans leurs déplacements. Le chef de l'Etat a aussi déclaré vouloir atteindre un objectif de «70.000 logements par an» construits dans la métropole parisienne, soit plus du double du rythme actuel.

 

«Il faut que les travaux démarrent avant 2012, il faut qu'avant la fin de l'année, une loi fixe les modalités de la maîtrise d'ouvrage, les outils juridiques et les moyens de financement». Le président est plus pressé que jamais. «Un projet de loi sera déposé en octobre», a-t-il précisé.

Les réactions sont globalement positives: à droite bien sûr, mais à gauche aussi. Manuel Valls, député-maire PS d'Evry s'est ainsi félicité de ce que «l'Etat ait pris enfin la mesure des besoins à mobiliser pour assurer le développement polycentrique de la région capitale et améliorer considérablement les conditions de déplacement des Franciliens (...).» Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a lui salué jeudi l'«état d'esprit constructif» de Nicolas Sarkozy sur le Grand Paris.

Les premières frictions se font pourtant jour. Alors que Paris Métropole va devoir élire un président pour un mandat d'un an, certains élus prêtent à M. Delanoë l'ambition de vouloir en prendre la tête. Du maire de la capitale ou du président de la République, c'est à qui réalisera le Grand Paris le premier.

Une exposition sur le Grand Paris et les projets des architectes se tient jusqu'au 22 avril à la Cité de l'Architecture et du patrimoine.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit:Reuters, Nicolas Sarkozy à l'inauguration de l'exposition sur le Grand Paris, à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, 29 avril 2009.

 

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters