Monde

100 jours sur le Facebook de Barack Obama

Temps de lecture : 2 min

Les médias du monde entier ont fait, chacun à leur manière, le bilan des premiers 100 jours de Barack Obama à la Maison Blanche. Mais quoi de mieux que le «news feed» du président américain sur Facebook pour revivre les grands moments de cette période de l'intérieur?

Slate.com s'est amusé à imaginer la page d'accueil d'Obama sur Facebook. On peut y suivre les faits et gestes d'Obama à travers ses mises à jour de son statut, ses groupes, les liens postés, les commentaires de ses amis etc. Quelques jours après son élection, le président le plus connecté de l'histoire a effacé les groupes «Les détenus de Guantanamo pour toujours!» et «Je suis un lobbyiste et je travaille à la Maison Blanche.»

En suivant le groupe «cabinet», on peut voir les nominations de la garde rapprochée, la confirmation que Barack Obama n'est plus fan de l'Irak de l'Afghanistan, de la recherche sur les cellules souches.

Grâce à l'application «cadeaux», Obama envoie un iPod à la reine d'Angleterre et un trio de tireurs d'élite aux pirates somaliens.

 


Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 janvier 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 janvier 2021

Crash d'un Boeing 737-500 en Indonésie, deuxième impeachment pour Donald Trump et élection présidentielle en Ouganda... La semaine du 9 au 15 janvier 2021 en images.

La qualité de vie est-elle vraiment meilleure au Danemark et en Suède?

La qualité de vie est-elle vraiment meilleure au Danemark et en Suède?

Le modèle scandinave est souvent vanté et pris en exemple. Mais il est loin de ne comporter que des avantages.

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

Newsletters