FrancePresidentielle

[LE 20'12] Hervé Morin: «L'argent des Chinois et des Japs est déjà là»

Slate.fr, mis à jour le 04.11.2011 à 15 h 18

[Le 20'12 #2] Europe, 35 heures, Nicolas Sarkozy, Michael Jackson... Le président du Nouveau centre et probable futur candidat à la présidentielle, est l'invité de notre émission politique «Le 20'12». Il est interrogé par Jean-Marie Colombani, de Slate.fr, et Christophe Barbier, de L'Express, en partenariat avec l'INA et Dailymotion.

Hervé Morin / Capture d'écran

Hervé Morin / Capture d'écran

Pour sa deuxième édition Le 20'12, la nouvelle émission politique de Slate.fr, L'Express, l'INA et Dailymotion reçoit Hervé Morin.

Hervé Morin le dit lui-même, les Français ne le connaissent pas beaucoup. Le président du Nouveau centre et probable futur candidat à la présidentielle (il se déclarera «avant Noël à coup sûr») répond aux questions de Jean-Marie Colombani et Christophe Barbier.



Morin en 20'12, l'intégrale

L’Europe

Est-ce que les Grecs ont le droit de décider par référendum de l’application du plan de sauvetage?

«Il y a des référendums responsables et des référendums lâches. Lorsqu’on est à un sommet européen, qu’on connaît la situation et les risques d’implosion de la zone euro, de crise en Europe majeure, qu’on accepte un plan de sauvetage, quatre jours après, on ne va pas devant le peuple grec pour leur dire on va soumettre ce plan-là à référendum.»

«Le référendum qui consisterait à dire nous avons besoin d’une Europe fédérale (…), ça a un sens.»

«On ne peut pas mettre la construction européenne en otage comme le fait M. Papandreou.»


La place des marchés

«Nous aurons la première élection présidentielle où celui qui sera donné vainqueur par les sondages à quelques semaines sera sous le regard attentif des marchés, c’est-à-dire de ceux qui nous permettent de finir nos fins de mois (…) La question de l’indépendance se pose donc pour nous tous.»

La Chine appelée à l'aide?

«L’argent des Chinois et des Japs est déjà là. De mémoire je crois que c’est 400 ou 500 milliards d’euros que les Chinois détiennent, et notamment pour financer une partie de la dette allemande. Donc, que les pays émergents participent au financement de la dette européenne, c’est déjà le cas. Ne nous racontons pas d’histoires. Est-ce qu’on avait pour autant besoin de le dire ? Je pense que ce n’était pas utile. D’autant plus que nous avons face aux Chinois deux questions qui restent entières, c’est l’accès à leur marché (…) et le dumping monétaire auquel ils se livrent.»

La politique française

Le centre n’aurait-il pas plus de pouvoir en faisant partie de l’UMP?

«On a vu ça avec les centristes de l’UMP, qui ont tellement été dissous qu’on ne les entend plus.»

«Je conteste l’idée que dès lors que vous avez fait partie d’un gouvernement vous n’avez plus le droit de présenter une plateforme politique.»

«Je ne cherche pas la réélection de Nicolas Sarkozy, je cherche à être au second tour. Mais honnêtement, quand on est crédité de 1% à 2% dans les sondages, le dire aujourd’hui, ça pourrait prêter à rire. Donc je ne le dis pas.»

Sur l’emploi et le pouvoir d’achat

«Il faudra dire aux Français que le redressement des comptes publics, ça passe pas simplement par l’impôt, par une réduction de la dépense, mais par un effort collectif. (…) Est-ce que par exemple, on ne pourrait pas dire aux Français, au lieu de 35 heures, et au lieu de payer des impôts, on va bosser 37 ou 39 heures, pour le même salaire. Est-ce que vous, enseignants (…) vous n’êtes pas prêts à bosser 2 heures de plus?»

Hervé Morin et Internet

Michael Jackson

Hervé Morin revient sur sa «bourde» à la mort de Michael Jackson (il avait déclaré: «Michael Jackson était une espèce de dégénéré», ce qui lui avait valu de nombreuses critiques sur Internet). 

N’y a-t-il plus de moment de liberté, quand on est dans le jeu politique? Oui, reconnaît celui qui a été ministre de la Défense. «Vous avez un mot malheureux sur le Proche-Orient ou le Liban et quelques jours après vous avez des forces françaises qui au sein de la Finul se retrouvent en difficulté.»

La cuisine

Les internautes connaissent Hervé Morin notamment grâce à son clip de campagne tourné dans sa cuisine:

Un tournage que l’homme politique regrette:

«En fait, c’est pas bien fait… Le texte j’y réfléchis une heure avant de faire le clip…»

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte