Qui va survivre?

Slate.fr, mis à jour le 30.04.2009 à 10 h 24

Les sites d'infos comparés aux dinosaures.

Depuis que le web existe, il y a plus de quinze ans maintenant, de nouveaux médias sont passés en ligne, qu'il s'agisse des versions numériques de journaux papiers, ou de pures players (comme nous). En comparant les sites à des dinosaures, Vanity Fair les classe en fonction de leurs chances de survie et de leur spécificité: «Velocireporter», «Linkodactyl», «Buzzceratops»...

Cette théorie de la survie est d'autant plus probable aujourd'hui, selon Vanity Fair, que la crise économique dégage déjà le champ des pronostics. Le site du New York Times ou du Wall Street Journal, encore trop liés au papier auraient peu de chances de résister à l'extinction des espèces, écrit le magazine. Les sites des grandes chaînes télévisées comme CNN ou MSNBC fonctionnent assez bien, mais restent des annexes de leur maison mère, sans laquelle ils ne pourraient subsister. Ceux de sites comme Politico.com ou Gawker, très spécialisé dans leur domaine (politique pour le premier et people pour le second), avec beaucoup de contenu et de scoops, ont des chances honorables.

Et Slate.com, le grand frère de Slate.fr? C'est un Webmagasaurus Rex: «Comme un bon vieux magazine, mais sans le papier, et fortement tourné vers les chroniques et les articles société»: perspectives de survie honorables.«Hé! s'ils ont réussi à rester dans le paysage jusqu'à maintenant...»

lire l'article dans son intégralité sur Vanity Fair.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte