Société

L'auteur Français du message d'Auschwitz retrouvé

Temps de lecture : 2 min

Albert Veissid a 85 ans

A la suite de la découverte d'un message caché dans une bouteille emmurée à proximité de l'ancien camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau, un des auteurs, le français Albert Veissid, a été retrouvé, rapporte le Progrès.

Le message, écrit au crayon, est daté du 9 septembre 1944 et comporte les noms, numéros de camp et les villes d'origine de sept jeunes détenus Français et Polonais âgés de 18 à 20 ans [voir notre article du mardi 28 avril].

«C'est bien mon matricule, je ne peux pas l'oublier, je l'ai sur le bras» a déclaré M. Veissid, un Lyonnais de 85 ans. «Mais si j'ai bien travaillé dans ce bâtiment, je n'ai jamais écrit de message dans une bouteille. C'est une intrigue pour moi.»

M. Veissid se dit «curieux de savoir ce qu'il y a sur ce message. Je travaillais en bas dans ce bâtiment avec un Hongrois à construire un bunker. Au dessus, il y avait effectivement des chrétiens polonais qui travaillaient au ravitaillement. Ils volaient des pots de marmelade que je cachais en bas. Je discutais avec eux, oui, j'ai dû leur donner mon nom et mon matricule, mais je ne m'en souviens pas.»

M. Veissid fait partie des deux signataires du message caché à être encore vivant, selon le musée d'Auschwitz.

(Photo: Une rose sur des barbelés à Auschwitz, REUTERS/Peter Andrews)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

[J-23] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, une enquête sur deux jeunes percutés par un train dans des circonstances troubles.

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

La grande majorité des catholiques n'ont pas voulu ce bras de fer avec l'État, comprenant bien la mesure de restriction du nombre de personnes dans les lieux de culte.

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Avec le virus, les communautés asiatiques sont passées du statut de «minorité modèle» à celui de menace envahissante.

Newsletters