Société

L'auteur Français du message d'Auschwitz retrouvé

Temps de lecture : 2 min

Albert Veissid a 85 ans

A la suite de la découverte d'un message caché dans une bouteille emmurée à proximité de l'ancien camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau, un des auteurs, le français Albert Veissid, a été retrouvé, rapporte le Progrès.

Le message, écrit au crayon, est daté du 9 septembre 1944 et comporte les noms, numéros de camp et les villes d'origine de sept jeunes détenus Français et Polonais âgés de 18 à 20 ans [voir notre article du mardi 28 avril].

«C'est bien mon matricule, je ne peux pas l'oublier, je l'ai sur le bras» a déclaré M. Veissid, un Lyonnais de 85 ans. «Mais si j'ai bien travaillé dans ce bâtiment, je n'ai jamais écrit de message dans une bouteille. C'est une intrigue pour moi.»

M. Veissid se dit «curieux de savoir ce qu'il y a sur ce message. Je travaillais en bas dans ce bâtiment avec un Hongrois à construire un bunker. Au dessus, il y avait effectivement des chrétiens polonais qui travaillaient au ravitaillement. Ils volaient des pots de marmelade que je cachais en bas. Je discutais avec eux, oui, j'ai dû leur donner mon nom et mon matricule, mais je ne m'en souviens pas.»

M. Veissid fait partie des deux signataires du message caché à être encore vivant, selon le musée d'Auschwitz.

(Photo: Une rose sur des barbelés à Auschwitz, REUTERS/Peter Andrews)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Les secrets d'un bon travail d'équipe

Les secrets d'un bon travail d'équipe

Les équipes les plus performantes ne sont pas nécessairement celles qui regroupent les individus au plus haut QI.

«Je lutte depuis sept mois pour sortir de cette relation toxique»

«Je lutte depuis sept mois pour sortir de cette relation toxique»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Caroline, qui vit une histoire douloureuse avec un homme qui s'est immiscé de force dans sa vie.

Au Cambodge, «les sextoys sont illégaux et le plaisir féminin tabou»

Au Cambodge, «les sextoys sont illégaux et le plaisir féminin tabou»

L'amour, le sexe, le couple... ces concepts sont-ils les mêmes aux quatre coins de la planète? Marion Hazout et Victor Viriot, en couple depuis quatre ans, ont voyagé dans neuf pays pour apprendre comment cela se passe, ailleurs. ...

Newsletters