France

Pécresse: «L'UMP n'a pas eu de droit de réponse»

Temps de lecture : 2 min

La porte-parole du gouvernement apporte sa pierre à la riposte de l'UMP après le second tour de la primaire socialiste.

Invitée de l’émission Bourdin 2012 sur BFMTV, Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement, a déploré lundi 17 octobre que «l’UMP n’ait pas eu un temps de droit de réponse» lors de la primaire PS et regretté que celle-ci ait «engagé [Hollande] dans une spirale de promesses démagogiques».

Pour Valérie Pécresse, la primaire n’a «pas été un grand moment de pluralisme» parce qu’«on a entendu toute la journée le Parti socialiste parler de ses fausses solutions à la crise et on n’a pas eu le contre-point qui était la parole de l’UMP».

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters