France

Manuel Valls: Hollande doit «lever une espérance»

Temps de lecture : 2 min

Pour le député-maire d'Evry, la gauche a désormais un candidat pour «succéder à François Mitterrand».

Manuel Valls réagissait ce lundi matin au micro de Bruce Toussaint sur Europe1 à la désignation de François Hollande comme candidat socialiste à la présidentielle 2012.

Pour le député-maire d'Evry, candidat à la primaire au premier tour et rallié à François Hollande dans l'entre-deux-tours, le rassemblement a eu lieu dès dimanche soir, et c'est une bonne chose.

«Contrairement à ce qui s'est passé en 2006 [lors de la désignation de Ségolène Royal, NDLE], le rassemblement, l'unité, l'élégance, ce sont les mots d'ailleurs qui me viennent à l'esprit, se sont faits dès hier soir, et c'était très important, pas pour nous-même seulement, mais d'abord pour les Français.»

Face à une France «inquiète», l'une des responsabilités de François Hollande, selon Manuel Valls, sera de redonner «l'espoir».

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters