Monde

Ne m'appelez plus porcine

Temps de lecture : 2 min

Dites "Nord-Américaine"

La grippe qui s'étend ne restera pas «grippe porcine». D'abord, c'est mauvais pour l'industrie du porc; les consommateurs ne voudront plus manger de l'animal, alors qu'il reste inoffensif, à condition d'être cuit. Bruxelles propose de parler de «nouvelle grippe».

Ensuite, pour les Juifs et les Musulmans, le porc est un animal impur. Le vice-ministre israélien de la Santé, l'ultra-orthodoxe Yaakov Litzman, a décidé de retenir le terme de «grippe du Mexique»: «Je préfère parler de grippe du Mexique, pour ne pas avoir à prononcer le mot «porc»».

L'OIE (L'organisation mondiale de la santé animale) explique que par le passé, «plusieurs épidémies de grippe d'origine animale ont été nommées en fonction de leur origine géographique, par exemple la grippe espagnole (1918-1919) ou la grippe asiatique (1957-1958), c'est pourquoi il serait logique d'appeler cette maladie «grippe nord-américaine».»

Lire l'article intégral sur Le Point.

Newsletters

Viol au parlement australien: la communication chancelante du Premier ministre

Viol au parlement australien: la communication chancelante du Premier ministre

Alors qu'une ancienne attachée de presse affirme avoir été violée à l'intérieur des bâtiments du parlement australien, le Premier ministre peine à communiquer sur le sujet.

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

Censée réconcilier les couples, la nouvelle réglementation a eu l'effet inverse.

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Les Japonais ont une confiance très limitée à l'égard des vaccins de manière générale.

Newsletters