PresidentielleFrance

Martine Federer Aubry vs. François Sampras Hollande

Yannick Cochennec, mis à jour le 28.10.2011 à 15 h 28

Coups droits, revers, passings, tactique, physique: les deux champions du Parti socialiste ressemblent beaucoup aux deux joueurs les plus titrés de l'histoire du tennis. Fiches techniques.

Martine Aubry et François Hollande, débat du 12 octobre 2011 /Central de Roland-Garros. REUTERS/montage Slate.fr

Martine Aubry et François Hollande, débat du 12 octobre 2011 /Central de Roland-Garros. REUTERS/montage Slate.fr

Hasard extraordinaire: Martine Aubry est née un 8 août comme Roger Federer et François Hollande un 12 août comme Pete Sampras. Federer et Sampras sont les deux joueurs de tennis les plus titrés de l’histoire avec un total de 30 titres du Grand Chelem.

Pour le moment, Aubry et Hollande se contentent, eux, d’être les deux finalistes de cette primaire. Reste à savoir qui sera, dimanche 16 octobre, le ou la n°1, en attendant d’être peut-être un jour le G.O.A.T du Parti socialiste. 

François Sampras Hollande

  • Pays: France
  • Age: 57 ans
  • Date de naissance: 12 août 1954
  • Lieu de naissance: Rouen (FR)
  • Taille: n-c
  • Poids: n-c
  • Résidence: Tulle (Corrèze)
  • Début Pro: 1981

Service: 8

Beaucoup de fluidité dans le geste depuis le début de la campagne. Des premières balles qui ne sont pas les plus rapides, mais qui sont la plupart du temps précises et bien placées.

Son meilleur service est sa «première-deuxième» avec un peu de lift quand il sert à droite et un peu de slice quand il sert à gauche.

Sous pression, il peut aussi surprendre par des services à plat à des vitesses tout à fait respectables.

Retour: 8

Très appliqué, il peut retourner à distance normale et attaquer l’échange sans être en difficulté.

Il est capable de gestes écourtés en prenant certains risques, mais il préfère les grandes préparations aux gestes amples.

Toutefois, face aux attaquants, il peut exceller dans les retours très courts dans les pieds comme lorsqu’il évoque, contre Martine, le ratage du congrès de Reims.

Néanmoins, il pourrait utiliser le «retour-volée» plus souvent, mais pèche par une certaine prudence.

Coup droit et revers: 8

Très joli bagage technique qui n’est cependant pas très explosif.

Il commet peu d’erreurs dans l’échange, trouve les bonnes zones pour ne pas être en difficulté et n’hésite pas à trouver des changements de rythme quand cela est nécessaire.

Pas de faille, mais manque peut-être d’un très grand coup.

Beaucoup de toucher cependant: il maîtrise parfaitement le slice et le lift. Il adore le «tennis-pourcentage»

Volée: 6

Difficile à juger tant François monte peu au filet. Cependant, comme beaucoup de joueurs espagnols, aussi peu offensifs que lui, il est très opportuniste et astucieux à la finition.

Sa technique de base est juste et pourra lui permettre de venir davantage au filet.

Grande sobriété: n’use jamais du plongeon dans les situations compliquées, même sur les passings très vicieux d’Arnaud Montebourg.

Mental: 9

C’est l’un de ses points forts. Il ne paraît jamais sous pression. Ce calme semble être une qualité naturelle compte tenu de sa jeunesse à ce niveau de la compétition.

On sent que François est un lutteur tant dans le domaine tactique que psychologique.

Mais est-il dur au mal? La question est posée, tant il a peu joué de gros matchs à un niveau très élevé de la compétition internationale.

Physique: 7

De gros progrès dans ce domaine grâce à une perte de poids qui l’a asséché de manière spectaculaire. Sa vitesse de réaction a toujours été bonne, mais longtemps, il a paru manquer de condition physique. Il s’est amélioré dans les domaines de l’endurance et de la puissance.

Contre Martine, il a trouvé de bons appuis grâce à Manuel, Jean-Michel et Ségolène qui ont donné à son jeu un grand équilibre général.

Pour le reste: vitesse, souplesse, coordination, tout est là !

Tactique: 8

Même si son jeu n’est pas encore le plus complet, François est déjà un grand tacticien d’un certain type d’échange qui dure, comme sur terre battue.

Ses qualités s’expriment principalement dans le jeu de contre, la préparation des points, les choix pour conclure, les changements de rythme.

Reste à savoir comment il réagirait face à un attaquant plus systématique que Martine.

Sera-t-il à l’aise sur des surfaces plus rapides que celle utilisée lors de cette campagne de la primaire?

C’est la grande question. Son péché mignon: en faire un peu trop parfois. Pas besoin de se teindre les cheveux pour jouer une finale!

Martine Federer Aubry

  • Pays: France
  • Age: 61 ans
  • Date de naissance: 8 août 1950
  • Lieu de naissance: Paris (FR)
  • Taille: n-c
  • Poids: n-c
  • Résidence: Lille (Nord)
  • Début Pro: 1981

Service: 8

Incontestablement, elle peut envoyer du lourd. Elle peut aussi atteindre toutes les zones tactiques des carrés de service adverses.

Sa première balle est très percutante, mais peut être parfois irrégulière, comme contre François où elle a eu tendance à «forcer» un peu.

Mais sa deuxième balle est très solide et souligne sa très grande variété dans ce domaine.

Point fort: elle possède un gros «kick» quand elle sert à gauche.

Retour: 9

L’un de ses gros points forts grâce à une concentration de tous les instants. Elle contre très bien.

Tactiquement, elle sait perturber son adversaire en s’avançant très près de sa ligne de service comme contre François tant sur les premières que sur les secondes balles.

Elle aime prendre des risques et utilise le «pressing», même si elle en a un peu abusé ces derniers temps.

Coup droit et revers: 8

Elle sait tout faire: tenir l’échange à grande vitesse, changer de rythme, varier naturellement les frappes et les effets.

Contre François, ses attaques ont parfois été fulgurantes croisées ou décroisées.

Elle sait passer du coup d’attaque au coup de défense avec aisance (et inversement). Peut parfois «surjouer» lorsqu’elle est sous pression, mais elle est sacrément bien armée sur sa gauche où elle est rarement prise à revers.

Volée: 7

Contre François, elle est beaucoup montée au filet avec parfois un peu de déchet.

Quitte à jouer contre nature, elle a beaucoup accéléré ses premières foulées dans cette partie capitale.

Dans l’ensemble, c’est une très bonne finisseuse avec une belle vitesse d’exécution. Toutefois, elle manque un peu de toucher sur les volées basses. En revanche, son smash est très sûr.

Mental: 7

Comme Martina Navratilova jadis, elle est sujette à des sautes d’humeur et de concentration qui peuvent se révéler préjudiciables.

Elle est un peu «lunatique» comme elle peut parfois s’entêter dans de mauvais choix tactiques.

Hésitante aussi: veut-elle vraiment gagner? Pourtant, sa détermination a paru sans faille ces derniers temps. On sent qu’elle peut jouer des heures et des heures y compris sous le cagnard. C’est son côté Arantxa Sanchez dont elle semblait avoir adopté la coiffure contre François.

Physique: 8

Elle finit fort cette campagne. On sent qu’elle a une réserve d’énergie assez colossale. Beaucoup de vélocité et de vivacité. Elle dégage beaucoup de puissance. Elle est très difficile à déborder.

Incontestablement, une spécialiste des matchs au long cours. Ses appuis sont très solides et très ancrés dans le sol. De la vivacité et de l’endurance, l’alliage parfait. Quel coffre!

Tactique: 7

Martine possède tous les coups et toutes les nuances. Elle excelle dans les filières longues, mais elle est aussi capable de jouer en deux ou trois coups de raquettes quand cela est nécessaire pour abréger l’échange.

Sa force semble être son adaptation naturelle aux problèmes que lui posent ses adversaires.

Un bémol: elle a beaucoup joué au cours des 15 dernières années et son jeu est archi connu par ses adversaires, même si elle semble avoir conservé une certaine fraîcheur.

Dans l’ensemble, elle joue sans se soucier outre mesure du jeu de son adversaire.

Yannick Cochennec

Yannick Cochennec
Yannick Cochennec (574 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte