Monde

T'as quel âge mon gars?

Temps de lecture : 2 min

La science peut-elle déterminer l'âge d'un être humain?

Abdul Wali-i-Muse, le jeune pirate somalien arrêté récemment pour avoir détourné un navire américain, est arrivé à New York au début de la semaine dernière. Les autorités américaines indiquent que ce pirate a 18 ans et qu'il sera donc jugé comme une personne majeure. Pourtant, ses parents affirment qu'il n'a que 16 ans, mais il ne possède pas d'acte de naissance officiel. Existe-t-il des moyens scientifiques pour connaître l'âge d'un humain?

Oui, il en existe, mais ils ne sont ni très précis, ni facilement applicables aux être vivants. L'une des méthodes les plus fiables pour déterminer l'âge de quelqu'un consiste à effectuer un examen de ses dents. De notre vivant, tous les jours, chacune de nos dents acquiert une paire de lignes minuscules au niveau de l'émail et de la dentine. Chaque année, une nouvelle ligne apparaît dans le cément, ce revêtement osseux qui permet de maintenir la dent à sa place. Ces caractéristiques sont dues à des cycles biologiques naturels. Des facteurs extérieurs, comme le fait de suivre un régime, peuvent avoir une influence sur l'espacement entre les lignes, mais cela n'empêchera pas leur récurrence cyclique. Ainsi, pour déduire l'âge de quelqu'un (en années), un expert pourra relever le nombre de lignes du cément à l'aide d'un microscope, en commençant par la ligne très marquée qui se forme à la naissance sur la première molaire.

Cependant, arriver à identifier chaque ligne n'est pas toujours chose aisée. Un échantillon donné peut avoir subi une érosion à cause d'une carie dentaire. Par ailleurs, la minéralisation des dents peut effacer des lignes anciennes. En règle générale, il est plus simple de dater les dents de quelqu'un qui possède une dentition jeune. Dans la pratique, la datation «incrémentielle» standard d'une dent d'un adolescent proche de la majorité ne pourra être effectuée qu'à un ou deux ans près. Une étude menée en 2007 a révélé que l'utilisation de cette méthode chez des sujets de tout âge générait une marge d'erreur moyenne de quatre ans.

Une chose est sûre, cette technique ne serait pas adaptée pour connaître l'âge du jeune pirate somalien. En effet, les enquêteurs devraient disposer d'échantillons de son tissu dentaire, or pour cela, il faudrait lui extraire une dent. Un procédé qui vient d'être mis au point, reposant sur l'utilisation d'un synchrotron (appareil) pourrait théoriquement être appliqué sur une dent in situ, mais la dose de radiation produite serait mortelle.

Le FBI a refusé de nous dire quels les tests ont été utilisés pour conclure qu'Abdul Wali-i-Muse était majeur au regard de la loi. Il existe malgré tout quelques solutions moins agressives. Dans un cas comme celui-ci, la police peut faire une simple radio des dents du suspect pour en constater les caractéristiques générales, comme la translucidité ou la couleur des racines, et la récession parodontale (rétractation de la gencive). Ils peuvent ensuite comparer ces résultats à ceux obtenus dans un échantillon d'individus de la même origine et du même milieu socioéconomique. En raison des facteurs extérieurs, la marge d'erreur de ce type d'analyse se situe entre six et huit ans.

De même, ils peuvent relever la taille de son bassin par rapport à sa taille et son poids, ou constater l'état du cartilage de conjugaison de sa clavicule ou de sa main, puis confronter ces résultats aux données relevées chez d'autres somaliens du même milieu. Mais ces tests présentent eux aussi une marge de variation importante d'un individu à un autre. Pour un adolescent proche de la majorité, une analyse holistique s'appuyant sur divers tests donnerait vraisemblablement une estimation d'âge à environ deux ans près. Conclusion, il n'existe pas de moyen objectif de savoir si ce pirate a 16 ans ou 18 ans.

Noreen Malone

Cet article paru le 23 avril sur slate.com a été traduit par Micha Cziffra

Noreen Malone

Newsletters

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

Newsletters