Economie

Les entreprises peuvent-elles avoir un compte à la Banque centrale européenne?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 21.09.2011 à 12 h 24

Siemens aurait retiré des millions d'euros d'une grande banque française pour les placer à la BCE. Les entreprises peuvent-elles avoir un compte à la Banque centrale européenne? Et les particuliers?

Un employé regarde un coffre dans la chambre forte d'une banque de Vienne, le 21 juillet 2009. REUTERS/Heinz-Peter Bader

Un employé regarde un coffre dans la chambre forte d'une banque de Vienne, le 21 juillet 2009. REUTERS/Heinz-Peter Bader

Retrouvez tous nos articles de la rubrique L'explication ici

Siemens aurait retiré des millions d’euros d’une banque française —selon le Financial Times, il s’agirait de 500 millions d’euros début septembre; retirés de la Société générale début juillet d’après une source de l'AFP— pour les transférer à la Banque centrale européenne à la place. Depuis quand les entreprises peuvent-elles avoir un compte à la BCE?

Depuis jamais. Les médias ont un peu rapidement résumé l’affaire Siemens: ce n’est pas le géant industriel, spécialisé entre autres dans l’électro-ménager, les télécoms ou les trains à grande vitesse, qui pourrait lui-même transférer cet argent, mais la «banque Siemens».

Les entreprises peuvent créer leurs propres banques (qu’on appelle parfois «banques corporate») ou des établissements de crédit, pour gérer leur argent, aider à financer des crédits à leurs clients ou diversifier autrement leur offre.

Les Allemands ne sont pas les seuls à faire ça. Par exemple si Renault veut prêter de l’argent à ses clients pour qu’ils puissent acheter une voiture, le constructeur automobile peut décider de former et d’enregistrer son propre établissement bancaire. Il l’a d’ailleurs fait sous le nom de RCI Banque, qui propose au grand public et aux entreprises des financements pour leurs achats, mais pas d’ouvrir des comptes, même si Renault y réfléchit.

La «banque Siemens» (Siemens Financial Services) finance des prêts à des entreprises qui ont des projets dans les domaines de l’énergie, du transport, de l’infrastructure ou de la santé, et leur propose également des comptes de dépôt.

Pour leurs activités, les banques empruntent et se prêtent de l’argent entre elles. A partir du moment où il existe une «banque Renault» ou une «banque Siemens», celles-ci peuvent aussi devenir clientes de la BCE, comme toutes les autres banques de détail ou d’affaires de la zone euro, et y placer de l’argent.

Siemens y a donc effectué des «cash deposits» mais n’allez pas croire que le trésorier de la banque s’est baladé avec 500 millions d’euros en billets dans des valises. Simplement, Siemens Financial Services a fait un dépôt d’argent sur une sorte de compte courant à la Banque centrale européenne, grâce à la «facilité de dépôt» [PDF]. En tout, ces dernières semaines, elle y aurait placé entre 4 et 6 milliards d’euros, d’après le FT.

Le taux d’intérêt offert par la BCE est censé être moins bon que celui offert par les banques «normales» (cela rapporte donc davantage de placer son argent ailleurs). Mais, si la date avancée par le Financial Times est la bonne (début septembre), le taux alors offert par la BCE (1% environ) était supérieur à celui offert par les banques de la zone euro (0,95% environ).

Les banques n’ont pas à justifier pourquoi elles veulent placer leur argent à la BCE: avec la crise, certaines peuvent aussi vouloir le faire, non pas à cause des taux d’intérêt ou parce qu’elles n’ont pas pu le placer ailleurs, mais parce qu’elles veulent le «protéger». Le Financial Times affirme d’ailleurs que Siemens aurait réalisé cette opération pour profiter de taux d’intérêt plus élevés, mais aussi «en partie parce que le groupe était préoccupé par la santé financière future de la banque [française dans laquelle était placé son argent]».

L’Explication bonus:

Est-ce qu’un particulier peut vider son compte et le déposer à la BCE? Non, seules les banques peuvent être clientes de la Banque centrale européenne. Donc pas de BCE pour vous, à moins que vous ne créiez votre propre banque (ce qui n’est pas si facile!)

En revanche, les particuliers bénéficient d'un certain nombre de protections en cas de faillite d'une banque, détaillées ici.

Cécile Dehesdin

L'explication remercie la BCE

Vous vous posez une question sur l’actualité? Envoyez un mail à explication[at]slate.fr

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte