France

Jugement majoritaire: Arnaud Montebourg au second tour

Slate.fr, mis à jour le 10.10.2011 à 16 h 11

[JUGEMENT MAJORITAIRE #2] Slate vous propose de donner anonymement votre avis sur les six candidats en lice grâce à un mode de scrutin novateur mis au point pour mieux refléter l’opinion de la majorité. Les résultats à la veille du premier tour.

Les résultats du premier tour de la primaire citoyenne organisée par le Parti socialiste pour désigner son candidat à la présidentielle de 2012 sont connus depuis le dimanche 9 octobre au soir. L’occasion de les comparer avec le vote des lecteurs de Slate qui se sont exprimés sur notre outil de «jugement majoritaire»,  un système de vote développé par Michel Balinski et Rida Laraki, chercheurs à l’Ecole polytechnique, et expliqué en détail sur Slate par Olivier Ferrand, président de la fondation Terra Nova.

L’idée ici n’est pas, comme à l’occasion d’un sondage ou de la vraie primaire, de voter pour un seul candidat, mais de noter chacun d’entre eux sur une échelle allant de «à rejeter» à «très bien», en passant par «insuffisant», «passable», «assez bien» et «bien». Chaque candidat se voit ensuite attribuer une «mention majoritaire», celle qui, additionnée aux mentions supérieures, recueille plus de 50% des voix.

Ce système écarte, par exemple, un candidat qui arriverait en tête au premier tour en recueillant 30% des voix mais que les 70% d’électeurs restants trouveraient exécrable, au profit d’un candidat qui ne recueillerait que 20% mais que les 80% restants considéreraient acceptable.

Voici les résultats du vote de nos lecteurs entre le jeudi 15 septembre, juste avant le premier débat télévisé, et le samedi 8 octobre, à la veille du premier tour (4.936 votes):

Bien sûr, ces résultats ne prétendent à aucune représentativité autre que celle des lecteurs de Slate qui ont bien voulu participer (un seul vote étant possible par adresse IP sur la période de vote). Mais il est intéressant de les comparer avec d’une part les résultats officiels du premier tour de la primaire socialiste, et d’autre part avec le premier vote que nous avions organisé avec le même système avant le premier débat télévisé, pour donner une idée de l’évolution des candidats au cours de ce dernier mois de campagne.

Pour rappel, voici les derniers résultats annoncés par le Parti socialiste lundi 10 octobre au matin:

François Hollande (39%), Martine Aubry (31%), Arnaud Montebourg (17%), Ségolène Royal (7%), Manuel Valls (6%), Jean-Michel Baylet (1%).

Quelles sont les principales différences entre le vote des lecteurs de Slate par jugement majoritaire et le vote national?

  • Arnaud Montebourg est au coude-à-coude avec Martine Aubry, et est même très légèrement devant la maire de Lille si l’on prend en compte le total des votes «bien» et «très bien», ce qui le place virtuellement au second tour de notre vote par «jugement majoritaire». Notre premier vote avait déjà souligné une montée d’Arnaud Montebourg, qui était passé devant Ségolène Royal alors que celle-ci était encore donnée troisième dans les sondages. Cette fois encore, le bon score de Montebourg est amplifié.
  • Manuel Valls devance assez largement Ségolène Royal pour prendre la quatrième place. Le vote par «jugement majoritaire» amplifie la déconvenue subie par celle qui a représenté le PS en 2007, et la classe derrière Arnaud Montebourg et Manuel Valls. Elle n’obtient notamment que 6,3% de mentions «très bien» contre 35,01% de mentions «à rejeter».

Qu’en est-il de l’évolution de la popularité des candidats par rapport à avant les débats télévisés? Qui a mené la meilleure campagne? (à noter que la participation pour notre deuxième tour de vote a été bien inférieure à celle du premier tour de vote qui était de 17.433):

  • Arnaud Montebourg et Manuel Valls sont les deux seuls candidats à avoir changé de mention majoritaire par rapport au vote pré-débats: le premier est passé de «passable  –» à «assez bien –» et le deuxième de «insuffisant +» à «passable +».
  • Martine Aubry et Jean-Michel Baylet ont aussi amélioré leur score d’ensemble, même s’ils gardent la même mention qu’avant les débats.
  • Ségolène Royal se maintient à un niveau comparable, avec 5% de votes en moins pour la mention «à rejeter» mais aussi 5% de votes en moins pour la mention «très bien».
  • François Hollande est le seul candidat dont le score a baissé: il perd plus de 6% de votes pour la mention «très bien», alors que toutes les autres mentions ont très légèrement augmenté.
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte