Sports

Les joueurs qui vont faire le Mondial de rugby

François Mazet et Sylvain Mouillard, mis à jour le 16.09.2011 à 8 h 56

Des hommes forts aux découpeurs acharnés, en passant par les vieux soldats et les jeunes loups affamés, sans oublier les métronomes et autres dévoreurs d’espace, on vous a concocté une liste de 36 noms à retenir pour cette Coupe du monde. Garanti avec du Namibien et du Russe inside.

Will Genia lors d'Australie-Afrique du Sud à Sydney le 23 juillet 2011,  REUTERS/Tim Wimborne

Will Genia lors d'Australie-Afrique du Sud à Sydney le 23 juillet 2011, REUTERS/Tim Wimborne

Les hommes forts

Owen Franks

Poste: pilier Pays: Nouvelle-Zélande Age: 23 ans mensurations: 1,87m, 117kg

Comme Kees Meeuws et Carl Hayman, ses devanciers sur le flanc droit de la première ligne des All Blacks, Owen Franks est un pilier très mobile, qui aime participer au jeu en chargeant avec le ballon et en imposant de gros impacts à ses adversaires. Défenseur féroce, sa tenue en mêlée est réputée et en fait le meilleur à son poste dans l’hémisphère sud. A 23 ans, sa marge de progression est énorme, d’autant que son frère aîné Ben, pilier des All Blacks lui aussi, est là pour le garder sous son aile. Sur leur temps libre, les frangins aiment manger et faire de la muscu. Une vie simple et bien ordonnée.

Bakkies Botha

Poste: deuxième ligne Pays: Afrique du Sud Age: 32 ans Mensurations: 2,02m, 122kg

Ce passionné de musique country et de barbecues est aussi un habitué des commissions de discipline, où son dossier n’est jamais bien loin du haut de la pile. International depuis 2002, John Philip «Bakkies» Botha s’est construit la réputation d’un joueur rugueux, agressif, toujours limite et roi de la provoc’ avec son alter ego Victor Matfield. Comme son coéquipier de l’attelage springbok, il fut l’un des hommes de base du titre de 2007. Un dernier tour de piste avant de venir exercer ses talents de punisseur en France, avec Toulon.

William Servat

Poste: talonneur Pays: France Age: 33 ans Mensurations: 1,84m, 103g

Héritier putatif de Raphael Ibañez au poste de talonneur du XV de France, William Servat a mis longtemps à devenir indiscutable. La faute à une grave blessure au dos qui l’a éloigné des terrains pendant plus d’un an. Depuis 2008, la «bûche» est devenu l’un hommes de base de Marc Lièvremont, comme il l’est à Toulouse. Fort en mêlée, bon lanceur en touche, son dynamisme et son explosivité sont redoutables en attaque. Il est considéré comme le meilleur de l’hémisphère nord à son poste.

Patricio Albacete

Poste: deuxième ligne Pays: Argentine Age: 29 ans Mensurations: 2m, 118g

Vu comme le meilleur joueur du Top 14 à son poste, l’Argentin est indispensable à son club de Toulouse comme à sa sélection nationale. Inlassable défenseur, soutien précieux aux quatre coins du terrain, il est aussi une pierre angulaire en touche et en mêlée. Dans une équipe argentine vieillissante, il s’est installé comme un intouchable et un leader par l’exemple.

Jamie Cudmore

Poste: deuxième ligne Pays: Canada Age: 33 ans Mensurations: 1,96m, 117g

Le «canuck» de Colombie Britannique est un des combattants les plus redoutés d’Europe. Venu au rugby un peu par hasard («Un jour un ami m'a dit: "Viens au rugby, tu pourras te bagarrer et la police ne te fera pas chier”. Je me suis dit: P..., c'est pas mal ce sport !»), cet ancien lutteur et bûcheron a bonifié son jeu en gagnant en discipline au fil des ans, lui qui a longtemps été un abonné des expulsions. Massif, il revient en sélection à l’occasion de sa troisième Coupe du monde pour être la poutre d’un pack canadien qui a les arguments pour rivaliser physiquement avec ses adversaires. Et pourquoi pas pour martyriser ses meilleurs ennemis français?

Soane Tonga’uiha

Poste: pilier Pays: Tonga Age: 29 ans Mensurations: 1,91m, 130kg

Plaquer Soane Tonga’uiha revient littéralement à se jeter sous un bus. Ignoré par les franchises néo-zélandaises après avoir fait ses gammes en club à Auckland, il gagne l’Angleterre en 2005. Ses larges épaules en ont fait au fil des ans un colosse à la puissance dévastatrice, et il a pris une bonne part au bon parcours européen de Northampton l’an passé (finaliste). Il sera l’un des atouts maîtres d’une équipe tongienne souvent inconstante mais toujours ravageuse.

Les découpeurs

Richie McCaw

Poste: troisième ligne Pays: Nouvelle-Zélande Age: 30 ans Mensurations: 1,87m, 105kg

En Nouvelle-Zélande, Richie McCaw est une icône. Son statut de capitaine des All Blacks en fait l’homme le plus scruté et le plus médiatisé du pays, juste derrière le Premier ministre John Key. Il est aussi celui à qui incombe la plus lourde des tâches: mener son équipe au titre suprême, après 24 ans de frustration. Fils de fermiers, il est indéboulonnable en sélection depuis près d’une décennie. Sa capacité à gratter les ballons au sol et à gêner le jeu adverse en font une peste crainte par tous ses adversaires, qui accusent généralement les arbitres de laxisme à son encontre.

Thierry Dusautoir

Poste: troisième ligne Pays: France Age: 29 ans Mensurations: 1,87m, 100kg

Il y a quatre ans, personne en Nouvelle-Zélande ne connaissait Thierry Dusautoir. Un quart de finale plus tard, les All Blacks rentraient à la maison après un match cinq étoiles du «dark destroyer», auteur d’un essai et de 38 plaquages. Cette fois, l’ingénieur chimiste franco-ivoirien sera très attendu, puisqu’il sera le capitaine des Bleus au pays du rugby. Homme de peu de mots, il a gagné ses galons par l’exemple, comme il l’a fait avec Toulouse, deux fois champion de France et vainqueur de la coupe d’Europe en 2010.

Shalk Burger

Poste: troisième ligne Pays: Afrique du Sud Age: 28 ans Mensurations: 1,93m, 110kg

On ne sait pas à quel âge cette petite tête blonde est devenu un caïd. Mais il est certain que l’ADN des Spingboks coule dans ses veines, puisque son père fut lui aussi international. Flanker surpuissant, destructeur au placage, toujours à la limite du mauvais geste, il est une des figures du rugby mondial, un sport pour lequel il a abandonné le cricket alors qu’une brillante carrière s’ouvrait à lui. Déjà homme de base du pack sud-africain en 2007, le probable futur capitaine de la sélection est extrêmement populaire dans son pays où les joueurs au profil de gladiateurs sont adulés.

Sean O’Brien

Poste: troisième ligne Pays: Irlande Age: 24 ans Mensurations: 1,88m, 108kg

Pas le plus connu des joueurs irlandais, Sean O’Brien est pourtant le plus en forme. Impérial avec la province du Leinster championne d’Europe, il a été élu meilleur joueur du continent cette saison. Son apport avec la sélection est aussi primordial, et il s’est fait une place de titulaire au sein d’une troisième ligne bien garnie. Terrible plaqueur et gratteur de ballons, il incarne le futur du «fighting spirit» irlandais.

Mamuka Gorgodze

Poste: troisième ligne Pays: Géorgie Age: 24 ans Mensurations: 1,95m, 119kg

S’il n’avait pas été géorgien, «Gorgozilla» serait une vedette du rugby mondial. Puissant, polyvalent, terrible plaqueur, il est un des joueurs les plus craints du Top 14 avec Montpellier. Sûrement le meilleur joueur de sa sélection, avec laquelle il a débuté à 18 ans, il devra porter la Géorgie sur ses épaules dans une poule (Angleterre, Écosse, Argentine, Roumanie) où l’intensité physique sera très élevée.

Joe Tekori

Poste: deuxième-troisième ligne Pays: Samoa  Age: 27 ans Mensurations: 1,98m, 119kg

Une stature de colosse mais une vitesse de pointe à faire rougir pas mal de trois-quarts. Iosefa «Joe» Tekori est capable de jouer à trois postes différents en deuxième et troisième ligne. Ce porteur de ballon à la fois élégant et puissant fait les beaux jours de Castres qu’il a rejoint après le Mondial en France en 2007. Malgré le choc culturel, il s’est imposé comme un joueur à part dans le Top 14 et comme un détonateur dans une équipe samoane particulièrement ambitieuse.

Les improbables

Jacques Burger

Poste: troisième ligne Pays: Namibie  Age: 28 ans Mensurations: 1,88m, 106kg

Méfiez-vous des apparences, Jacques Burger n’est pas dans cette sélection juste parce qu’il nous fallait un Namibien. Non, l’ancien joueur d’Aurillac s’est surtout imposé comme l’un des tous meilleurs flankers du championnat anglais, qu’il a remporté avec les Saracens. Increvable, lui et ses bouclettes balayent le terrain de long en large toute la durée d’un match et accumulent les plaquages. L’un des rares professionnels de la deuxième meilleure sélection africaine a valeur d’exemple et devra empêcher la Namibie de sombrer comme elle l’a fait par le passé (142-0 contre l’Australie en 2003). On le verra sûrement à la pointe du combat face à l’ancienne puissance coloniale sud-africaine le 22 septembre.

Marius Tincu

Poste: talonneur Pays: Roumanie  Age: 33 ans Mensurations: 1,81m, 119kg

Il fut un temps où l’idée d’une tournée en Roumanie ne faisait sourire personne. Mais le jeu a périclité dans les Carpates et le nombre de joueurs roumains capables de rivaliser au plus haut niveau s’est effondré. Comme son camarade de Perpignan et de la sélection Ovidiu Tonita, Marius Tincu fait figure d’ancien et de référence dans son pays, pour lequel il a marqué 14 essais internationaux, ce qui est énorme pour un talonneur. Il est aussi l’un des joueurs les plus féroces du championnat de France, et ce depuis dix ans. Pas mal à l’heure de participer à une troisième Coupe du monde.

Vassily Artemiev

Poste: ailier Pays: Russie  Age: 24 ans Mensurations: 1,82m, 87kg

La Russie aborde son premier Mondial avec l’ambition de «marquer un essai à chaque match» selon son sélectionneur. Et peut-être aussi de défaire les Etats-Unis pour ne pas finir dernier... Si les «ours» veulent briller, ils peuvent toujours envoyer le ballon à l’aile où l’attendra Vassily Artemiev. Passé par le système universitaire irlandais, ce jeune talent dont on dit le plus grand bien témoigne d’un rugby russe en plein développement et qui exporte de plus en plus ses meilleurs joueurs. Une fois la Coupe du monde terminée, il fera en effet le grand saut vers Northampton, finaliste de la dernière coupe d’Europe.

Napolioni Nalaga

Poste: ailier Pays: Fidji  Age: 25 ans Mensurations: 1,90m, 104kg

Il y a encore quelques mois, l’idée de voir Nalaga au Mondial semblait complètement incongrue. Rentré aux Fidji, le joueur a vu son contrat avec Clermont rompu en raison de son refus (ou de son impossibilité) de rentrer en France. La cause de tous ses maux? Un conflit familial. La mère de «Bonaparte» refuse en effet que son fils épouse celle qui lui a donné un enfant, lui ayant arrangé une union avec une femme de rang supérieur. Dans une société matriarcale comme celle des Fidji, le colosse s’est retrouvé dans le pétrin, victime de dépression loin des volcans auvergnats. Mais Nap’s a retrouvé les terrains avec un club local et la sélection nationale. Avant de peut-être revenir en France, il entend bien faire parler son raffut dévastateur en Nouvelle-Zélande.

Atsushi Hiwasa

Poste: demi de mêlée Pays: Japon Age: 26 ans Mensurations: 1,66m, 71kg

Il est souvent compliqué de faire son trou parmi la cohorte de joueurs étrangers qui viennent chercher de gros chèques dans la ligue japonaise. Certains espoirs doivent composer avec de grands noms. Ce fut le cas d’Atsushi Hiwasa cette saison. Demi de mêlée format de poche, il a réussi le tour de force de pousser sur le banc George Gregan, le joueur le plus capé de l’histoire. Pièce maîtresse des Suntory Sungoliath, champion du Japon, Hiwasa s’est imposé dans une sélection qui poursuit sa progression, avec notamment une victoire finale dans la coupe des Nations du Pacifique devant Tonga, Fidji et Samoa.

Irakli Abuseridze

Poste: demi de mêlée Pays: Géorgie Age: 33 ans Mensurations: 1,74m, 75kg

Il sera probablement le joueur de cette Coupe du monde à évoluer au plus bas niveau. Loin du Top 14, Irakli Abuseridze gagne son pain à Auxerre, en Fédérale 3, la cinquième division française. Amateur, il est aussi l’un des vieux grognards d’une sélection géorgienne avec laquelle il participera à son troisième Mondial, en espérant accrocher un succès contre la Roumanie. Une curiosité à l’heure où les salaires des joueurs de rugby explosent.

Les perles

Richie Gray

Poste: deuxième ligne Pays: Ecosse Age: 22 ans Mensurations: 2,08m, 112kg

Lors du dernier tournoi des VI nations, on n’a vu que lui et sa touffe blonde sur le terrain face à la France. Et pourtant, son équipe a perdu. Richie Gray, grand échalas, court, saute, plaque, déblaye. A ses côtés, les autres avants écossais ont l’air de vieillards. Le plus beau produit du XV du chardon est un joueur d’avenir pour enrayer le lent déclin du rugby en kilt.

Quade Cooper

Poste: ouvreur Pays: Australie Age:23 ans Mensurations: 1,86m, 92kg

Quand on en vient à parler de Quade Cooper, les superlatifs manquent. Peut-être le joueur le plus intrinsèquement talentueux du rugby mondial, l’Australien né en Nouvelle-Zélande manque encore de maîtrise au niveau international, et plaque quand cela lui chante. Reste qu’à l’instar d’un Dan Carter ou d’un Sonny Bill Williams, il est de ceux qui attirent les gens au stade et donnent aux gamins l’envie de jouer au rugby.

Courtney Lawes

Poste: deuxième ligne Pays: Angleterre Age: 22 ans Mensurations: 2,01m, 114kg

Impérial en touche et sous les ballons hauts, le joueur de Northampton a explosé cette année au plus haut niveau, avec l’équipe d’Angleterre ou en coupe d’Europe. A la différence de ses prédécesseurs comme Martin Johnson, Simon Shaw ou Danny Grewcock, Courtney Lawes a un faible pour le jeu dynamique qui colle bien avec le système mis en place par son sélectionneur. Ce qui ne l'empêche pas de prendre sa part du travail de l’ombre.

Patrick Lambie

Poste: ouvreur/centre/arrière Pays: Afrique du Sud Age: 20 ans Mensurations: 1,77m, 92kg

Une gueule d’ange sur un corps d’éphèbe, un mental de guerrier et un sang froid de vieux briscard. A 20 ans tout juste, Pat Lambie a impressionné tous les observateurs du Super 15 dont il a été la révélation sud-africaine. International depuis l’automne dernier, il représente déjà l’avenir de Springboks vieillissants. Sa polyvalence ouvreur-centre-arrière pourrait aussi être un atout et lui permettre de gagner du temps de jeu pendant ce Mondial, en pensant déjà à 2015.

Will Genia

Poste: demi de mêlée Pays: Australie Age: 23 ans Mensurations: 1,74m, 84kg

Fils d’un ancien ministre de la justice et des affaires étrangères de Papouasie-Nouvelle Guinée, Will Genia aurait peut-être pu faire carrière dans la diplomatie. Au lieu de cela, il a goûté au rugby dans de bonnes écoles australiennes. Comparé rapidement à l’ancien capitaine des wallabies George Gregan, Will Genia s’est imposé comme le meilleur du monde à son poste. Sa capacité d'accélération dans des petits espaces a transformé pas mal de défenses en charpie. Sans compter tous les ballons qu’il trie et donne à Quade Cooper...

George North

Poste: ailier Pays: Pays de Galles Age: 19 ans Mensurations: 1,93m, 105kg

Avec sa tête de poupon, on oublierait presque que George North possède un physique de déménageur. Il ajoute à cela une vitesse de croisière qui en fait le joueur le plus rapide du Pays de Galles. Après la retraite de Shane Williams, le jeune homme devra porter sur lui le poids des espoirs de la principauté. En attendant, il gagne du temps de jeu au plus haut niveau où il plante déjà des essais à tous les matchs.

Les métronomes

Daniel Carter

Poste: ouvreur Pays: Nouvelle-Zélande Age: 29 ans Mensurations: 1,79m, 91kg

De tous les joueurs qui porteront le maillot à la fougère argentée, il est probablement celui qui aura le plus lourd poids sur les épaules. Stratège et buteur des All Blacks, il est le chef mécanicien du rouleau compresseur noir, et aucun autre de ses compatriotes n'apparaît comme un remplaçant valable. Il y a quatre ans, sa sortie face à la France avait été le tournant du match. Les économistes néo-zélandais ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, estimant qu’une blessure de «DC» avant le Mondial représentait la plus grosse menace contre la croissance.

Sergio Parisse

Poste: troisième ligne Pays: Italie Age: 28 ans Mensurations: 1,96m, 104kg

Le capitaine italien est un des rares joueur de la Squadra à pouvoir rivaliser avec n’importe quel adversaire. International depuis l’âge de 18 ans, l’Argentin d’origine étale une palette technique complète: puissance, vitesse, technique, sens du jeu, rien ne lui échappe. En plus d’être la boussole de sa sélection, il est aussi celle du Stade Français. Paris, une ville qu’il a épousé en plus d’une ancienne Miss France.

Jonny Wilkinson

Poste: ouvreur Pays: Angleterre Age: 32 ans Mensurations: 1,79m, 88kg

S’il n’est plus le meilleur joueur du monde, comme lors du sacre anglais de 2003, Jonny Wilkinson demeure une des références internationales à son poste. Absent de longues années sur blessure, il renaît depuis son arrivée à Toulon, où il est adulé alors qu’il fut le fossoyeur du XV de France lors des deux dernières Coupes du monde. En sélection, il est en concurrence avec Toby Flood mais semble reprendre le dessus à l’orée du Mondial. Son mano à mano avec Dan Carter pour le titre de buteur le plus prolifique de l’histoire se poursuivra tout au long de la compétition.

Nicky Little

Poste: ouvreur Pays: Fidji Age: 35 ans Mensurations: 1,83m, 96kg

Nicky Little entre dans le club fermé des joueurs ayant disputé quatre coupe du monde. A 35 ans, le fidjien fait figure de papa au sein de la sélection nationale qu’il fréquente depuis 1996, et de régulateur d’une formation capable de se tirer facilement une balle dans le pied. Buteur fiable, il a mis en musique l’élimination des Gallois il y a quatre ans, et compte bien en faire de même en Nouvelle-Zélande, où il est né.

Brian O’Driscoll

Poste: centre Pays: Irlande Age: 32 ans Mensurations: 1,78m, 95kg

«In BOD we trust». Voila plus de dix ans que ces pancartes fleurissent à chaque match de l’Irlande. Patron de sa sélection depuis 2003, il est le grand artisan du renouveau irlandais et de la domination du Leinster sur l’Europe. Capitaine des Lions britanniques en 2005, il demeure une référence à son poste, et pour ce qui est peut-être sa dernière campagne internationale, espère faire mieux que les quarts de finale.

Felipe Contepomi

Poste: ouvreur Pays: Argentine Age: 34 ans Mensurations: 1,83m, 102kg

Chirurgien de formation, Felipe Contepomi est aussi tranchant ballon en mains qu’avec un scalpel. Si ses plus belles années sont derrière lui, le nouveau joueur du Stade Français demeure un des guides d’une sélection qui connaîtra un fort renouvellement après l’aventure néo-zélandaise. Buteur fiable, capitaine et joueur polyvalent, c’est à l’ouverture qu’il sera chargé de guider les Pumas en raison de l’absence de Juan Martin Hernandez.

Les dévoreurs d’espaces

Shane Williams

Poste: ailier Pays: Pays de Galles Age: 34 ans Mensurations: 1,70m, 80kg

Un des joueurs qui fait aimer le rugby. Le nabot gallois est le troisième meilleur marqueur d’essais de tous les temps, grâce à ses appuis dans les petits espaces et à son corps élastique. Malgré un CV irréprochable, Williams a été davantage mis de côté ces dernières années: pas assez costaud, trop vieux... Le Gallois, à chaque fois, a su regagner sa place, comme lors de la tournée des Lions en 2009. Il espère atteindre le dernier carré de ce qui sera vraisemblablement sa dernière Coupe du monde, avec «la meilleure équipe galloise» dont il a été membre.

Bryan Habana

Poste: ailier Pays: Afrique du Sud Age: 28 ans Mensurations: 1,80m, 94kg

Au sommet de son art lors de la dernière Coupe du monde, l’ailier springbok enquille alors huit essais, record de Jonah Lomu en 1999 égalé. Si son rythme fou d’un essai par sélection s’est légèrement ralenti, Habana ne devrait cependant pas tarder à devenir le meilleur marqueur de tous les temps pour l’Afrique du Sud. Normal pour un type capable de battre un guépard à la course.

Takudzwa Ngwenya

Poste: ailier Pays: Etats-Unis Age: 26 ans Mensurations: 1,79m, 92kg

Coupe du monde 2007. Un ailier américain inconnu et né au Zimbabwe, Takuzdwa Ngwenya, met à l’amende son vis-à-vis sud-africain Brian Habana, réputé le meilleur du monde à son poste. Biarritz flaire la bonne affaire et convainc le garçon de rejoindre le Top 14 la saison suivante. Ancien coureur de 100 mètres (record personnel à 10”25, ce qui ne doit pas le placer loin de Martial Mbandjock), Ngwenya y fait ses gammes, jusqu’à devenir un des principaux marqueurs d’essais du Top 14 (34 depuis son arrivée au Pays basque).

Kurtley Beale

Poste: arrière Pays: Australie Age: 22 ans Mensurations: 1,84m, 94kg

Présenté comme «the next big thing» du rugby australien depuis son adolescence, Kurtley Beale est un précoce: à 15 ans, il s’entraîne déjà avec sa province des Waratahs, où il fait ses débuts à l’âge de 18 ans. International deux ans plus tard, il fait partie de cette génération dorée des Pocock, Genia, Cooper et O’Connor. C’est à l’arrière que cet Aborigène excelle avec un jeu au pied précis et surtout une pointe de vitesse et des appuis dévastateurs.

Chris Ashton

Poste: ailier Pays: Angleterre Age: 24 ans Mensurations: 1,82m, 92kg

Le nouveau visage de l’équipe d’Angleterre. Réputé austère et rugueux, le quinze de la rose s’est découvert des envies de jeu au large ces derniers temps. L’ailier de Northampton s’insère parfaitement dans ce nouveau schéma avec sa pointe de vitesse ravageuse et ses plongeons spectaculaires (bien que mécontentant les puristes). Après des débuts au rugby à XIII, Ashton a rapidement explosé tous les records à XV en plantant pas moins de 39 essais lors de sa première saison aux Saints. Son essai de 90 mètres contre l’Australie et son quadruplé face à l’Italie l’ont fait rentrer dans la cour des étoiles montantes.

Max Evans

Poste: centre Pays: Ecosse Age: 27 ans Mensurations: 1,78m, 83kg

Un des nouveaux internationaux britanniques qui évoluera dans le Top 14 la saison prochaine, à Castres. Avant de faire parler ses crochets au rugby, l’Ecossais a été golfeur professionnel au Portugal, entre 2004 et 2006. Il est ensuite devenu international au sein du quinze du chardon, jouant même avec son frère Thom, avec qui il formait la 20ème fratrie alignée sous le maillot bleu marine... Le cadet dût malheureusement mettre un terme à sa carrière après une grave blessure aux cervicales. Peut-être de quoi le convaincre de relancer Twen2y4se7en, le boys band qu’il formait avec Max.

François Mazet et Sylvain Mouillard

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte