France

Un milliard pour l'emploi des jeunes

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy présente vendredi 24 avril son plan d'urgence pour l'emploi des jeunes, qui sont parmi les plus touchés par l'augmentation du chômage en France depuis le début de la crise, dont l'enveloppe s'élève à un milliard d'euros, dont 500 millions sont déjà budgétés en 2009.

Le plan, axé sur la formation, comporte trois mesures principales, qui s'inscrivent dans des dispositifs déjà existants «afin d'être applicables immédiatement sans monter d'usine à gaz». Les charges des entreprises seront supprimées sur les contrats d'apprentissages et les groupes qui recruteront des jeunes en contrat de professionnalisation recevront des aides de l'Etat. Les stages seront rémunérés 400 euros dès le deuxième mois (contre trois aujourd'hui).

Enfin des «contrats passerelles» lagrement financés par l'Etat seront proposés par les collectivités locales en reprenant la formule du Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE). «Une formule qui n'est pas sans rappeler les emplois jeunes de Martine Aubry dans les années 1998-2002» note Libération, qui titre «Un plan jeunes avec du vieux».

La France fait figure de mauvais élève en Europe sur l'emploi des jeunes. Le nombre de demandeurs d'emploi chez les moins de 25 ans a augmenté de 32% sur un an en février, contre 19% dans l'ensemble de la population. Le taux de chômage pour cette tranche de population est de 21,2% à fin 2008.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters