Monde

La vidéo d'un atterrissage d'urgence sur Havendale Boulevard

Temps de lecture : 2 min

En temps normal, l'instructeur de vol Kyle Davis apprend à ses élèves la théorie des atterrissages d'urgence. Dimanche 19 avril, il a été forcé de mettre en pratique ses cours quand le moteur de son avion biplace a lâché.

«J'ai eu une chance incroyable» a-t-il confié à FOX 13. «C'était une bonne part de chance et un petit peu d'expérience.»

Davies et son passager, un vidéaste professionnel, étaient partis pour un vol de 15 minutes au dessus de la ville de Winter Haven, en Floride, qu'ils avaient décidé de filmer. Mais quelques minutes après le décollage, le moteur a lâché. On entend clairement sur la vidéo le moteur repartir à plusieurs reprises puis s'éteindre.

Davis a eu quelques secondes pour décider s'il allait atterrir sur un lac à proximité ou sur le Havendale Boulevard. Voyant qu'il n'y avait presque pas de trafic, il choisit le boulevard.

Grâce à l'idée de son copilote de filmer leur vol, le petit exploit de Davis est regardé aux quatre coins du monde à travers Youtube depuis le début de la semaine. Cela lui suffira-t-il à atteindre le statut de héros aux Etats-Unis comme Chesley Sullenberger, le pilote de l'amerrissage réussi su le fleuve Hudson en janvier dernier?

GF

A lire aussi sur Slate, Comment ne pas (trop) risquer sa vie en avion?

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Dans les camps de réfugiés rohingyas, on redoute l'arrivée du Covid-19

Avec près de 40.000 personnes par kilomètre carré, la propagation du virus serait un désastre.

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Comment la NASA prévoit-elle une présence humaine prolongée sur la Lune?

Les États-Unis ambitionnent de revenir sur la Lune en 2024, mais des questions techniques et budgétaires pourraient compromettre la suite des opérations.

Avec le confinement, la Terre tremble moins

Avec le confinement, la Terre tremble moins

L'arrêt des activités a considérablement réduit le bruit sismique dans les villes.

Newsletters