Deux attentats sanglants en Irak

Slate.fr, mis à jour le 23.04.2009 à 16 h 59

Même si les violences en Irak ont diminué depuis le début de l'année, le pays a été secoué jeudi 23 avril par deux attentats suicides meurtriers.

A Bagdad, un attentat suicide a tué au moins 28 personnes. Un kamikaze a déclenché sa ceinture d'explosifs à proximité d'une distribution d'aide par la police à des familles réfugiées, déplacées par les violences que connaît le pays depuis l'invasion américaine de 2003. Selon la police, on compte au moins cinq enfants parmi les victimes et 50 blessés.

Un autre attentat suicide qui visait un groupe de pèlerins chiites iraniens dans la ville de Bakouba, dans le Nord-est du pays, a fait au moins 45 victimes. Ils étaient en route vers le lieu saint de Karbala, dans le Sud du pays.

Dans le même temps, l'armée irakienne a annoncé que le présumé chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Omar al-Bagdadi, a été arrêté.

Mercredi 22 avril, le Département de la Défense américain a expliqué que les attaques allaient sans doute augmenter en paralèlle avec la baisse du nombre de troupes américaines dans le pays.

Barack Obama a confirmé qu'il n'y aurait plus que 35 000 à 50 000 soldats américains d'ici à la fin août 2010. Un accord prévoit que tous les soldats américains auront quitté l'Iraq avant la fin de l'année 2011.

GF

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
attentatBBCEtats-UnisIrakLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte