Économie

Bercy relance le débat sur les retraites

Temps de lecture : 2 min

Le ministère de l'Economie plaide en faveur de nouvelles mesures sur les retraites. Selon Le Figaro, le déficit du régime d'assurance-vieillesse pourrait atteindre 9 milliards d'euros en fin d'année, en raison de la crise. De plus, les dépenses ne cessent d'augmenter en raison des départs massifs liés au papy boom. Bercy se dit «très inquiet», et pour le ministère, relancer le débat sur l'âge du départ à la retraite est une manière «d'attirer l'attention sur le fait qu'il y a des économies à faire.»

Une source ministérielle confie au journal: «je ne vois pas comment demander aux français de travailler plus alors qu'ils se battent pour garder leur emploi». Du côté des syndicats, la CFDT avertit: «si la solution passe par un recul de l'âge de départ, ce sera sans nous.» Le patronat qui prône le recul légal de l'âge du départ à la retraite se porte volontaire à la participation du débat: «il faut aller au bout du sujet, le traiter dans sa globalité (...) pour trouver des solutions qui n'ont encore jamais été mises sur la table», plaide Laurence Parisot, la Présidente du Medef.

Reste à savoir si le recul de l'âge de départ à la retraite suffira à équilibrer les comptes. Or, selon le Conseil d'Orientation des retraites, au mieux, cela réduirait le déficit. Matignon avoue au Figaro «ne pas savoir comment on pourra faire l'économie d'une telle réunion en 2010.»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo FLICKR

Slate.fr

Newsletters

Ce que l’avion révèle de notre sens de la justice

Ce que l’avion révèle de notre sens de la justice

Une analyse des incidents à bord permet de mieux comprendre nos comportements.

Le juteux business des YouTubeurs et YouTubeuses

Le juteux business des YouTubeurs et YouTubeuses

Enfin toute la vérité sur les partenariats.

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Conscients des désagréments causés par la présence d’enfants au sein de leur établissement, de plus en plus de restaurateurs envisageraient d’interdire l’entrée aux marmots.

Newsletters