France

Nicolas Sarkozy en lutte «contre les voyous»

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy a dévoilé mardi 21 avril son plan de lutte «sans merci» contre les «voyous et les délinquants», revenant aux thèmes musclés qui avaient fait sa popularité lors de la présidentielle de 2007. Après les récents affrontements entre bandes rivales, le chef de l'Etat et son gouvernement veulent un nouveau dispositif sécuritaire. D'après les chiffres du ministère de l'Intérieur, 33 affrontements ont été recensés en mars, contre 19 en février et 29 en janvier.

L'appartenance à une bande sera désormais sanctionnée. Le Parlement devrait se saisir, dans le mois qui vient, d'un projet de loi que Christian Estrosi a été chargé de rédiger pour renforcer la législation contre les bandes violentes.

Manifester avec une cagoule devient un délit — c'est déjà le cas dans plusieurs pays européens. Michèle Alliot-Marie a déjà transmis un décret en ce sens à Matignon. «L'école doit être sanctuarisée», a aussi plaidé le président. «Le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l'enceinte d'un établissement» sans autorisation est désormais puni d'un an de prison et 7.500 euros d'amende.

Il existe déjà un délit d'association de malfaiteur, punissant la participation à un groupement qui a pour but de commettre des atteintes volontaires contre les biens ou les personnes (article 450-1 du Code pénal).Le blogueur Jules s'est interrogé sur les nouveautés des «bandes», par rapport aux associations de malfaiteurs.

crédit: Reuters;Strasbourg avril 2009

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio