France

La primaire socialiste à la plage: t'es plutôt Léon Blum ou Louise Michel?

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 04.08.2011 à 11 h 44

Le 28 juillet, le PS organisait une simulation de bureau vote à La Seyne-sur-Mer en présence de la presse. Revivons cette matinée «citoyenne» en photos…

La simulation de primaire socialiste à La Seyne-sur-Mer, le 28 juillet 2011 / Jean-Laurent Cassely

La simulation de primaire socialiste à La Seyne-sur-Mer, le 28 juillet 2011 / Jean-Laurent Cassely

1 La Caravane des plages de la primaire

La Seyne-sur-Mer: ville populaire proche de Toulon, deuxième municipalité du Var et première mairie socialiste de Paca. Symbole intéressant pour lancer ce test de primaire à vocation essentiellement médiatique. L’autre raison ayant présidé au choix de La Seyne pour cette simulation: la «caravane des Primaires», animée par le MJS, y faisait escale le même jour. «On n’est pas une caravane de plages, précise un responsable MJS. Nous on va à la rencontre des gens qui ne partent pas en vacances»… Ouais, peut-être, mais en arrière-plan il y a quand même un palmier, ça fait un peu vacances tout ça.

Mais la distinction était évidemment à interpréter comme une pique adressée aux Jeunes Pop et à leur Caravane des Jeunes Populaires (mais oui, rappelez-vous, les capotes UMP distribuées sur les plages). Le blogueur Slovar nous apprend sur Marianne2 que Jean-François Copé a annulé la tournée… Dommage, y’avait pourtant des chouettes objets:

Et si on en croit l’article du JDD cité par le même Slovar, on était plutôt chaud bouillant, sur la caravane des Jeunes Pop («On finit souvent sans tee-shirt», «On peut être à droite et avoir du sex-appeal!»)

Ci-dessous, encore un bout de palmier:

» Lire la suite

2 Derniers préparatifs

Pendant ce temps-là, les «grands» se préparent devant la Bourse du Travail de La Seyne… Le PS varois est fin prêt pour accueillir les votants et les journalistes. Var Matin a interviewé la première secrétaire départementale du PS, qui explique que depuis six mois sa fédération s’organise pour cet événement, une première en France… Même si la fédération départementale n’a appris que la semaine précédente que la ville serait choisie pour ce test.

Les journalistes sont postés à l’entrée pour l’arrivée d’Harlem Désir et de sa troupe

» Lire la suite

3 Au même moment, en face du bureau de vote

En face, une caravane (encore une): celle du maire de La Seyne, Marc Vuillemot, bien décidé à faire La Seyne-sur-Mer–Paris à vélo pour alerter la ministre de la Santé sur la maternité de sa ville menacée de fermeture.

Le parcours du maire de La Seyne:

» Lire la suite

 4 Harlem Désir arrive

Ah ça y est… Il arrive… Et dit qu’il veut d’abord aller voter. Mais la tentation de commencer par un petit tacle matinal est trop forte. Le thème du jour: l’échec de la politique économique de Nicolas Sarkozy, avec chiffres en hausse du chômage à l’appui. Patrick Mennucci (à gauche), vice-président de la région Paca, nouveau numéro 2 de la Fédé 13 et maire des Ier et VIIe arrondissements de Marseille, suit de près le premier secrétaire par interim tout au long du vote.

Le message du jour, qui sera répété autant que nécessaire: on sera prêt, tout le monde pourra voter, l’UMP a peur de ce processus démocratique mais plus rien ne pourra nous arrêter… Harlem Désir s’est apparemment trouvé un adversaire de choix en la personne de Jean-François Copé, dont il répète le nom à chaque intervention…

Autre point, le «malentendu» entre le PS et Jean-Michel Baylet, qui se plaint de ne pas être traité égalitairement. Il sera le bienvenu à la Rochelle s’il souhaite venir, rassure le premier secrétaire.

» Lire la suite

5 Jean Jaurès, Léon Blum, Louise Michel… «Donnez un nom au changement»!

Ça a l’air un peu bête comme ça, mais en réalité c’est l’idée brillante d’on ne sait quel conseiller rue de Solférino: apparemment dans la précipitation, les bulletins des candidats ont été remplacés par des personnalités historiques des grands courants de la gauche: Pierre Mendes France, Léon Blum, Louise Michel (mais pas de Gaulle).

Car qui dit vote dit dépouillage, dit résultat… On imagine mal le bureau de La Seyne nous sortir un premier sondage d’urnes, ce en pleine trêve estivale et alors que le climat entre les candidats commence déjà à se tendre. Avec quelques dizaines de journalistes dans les parages, il y en aurait eu au moins un pour poser la question con mais tellement tentante: «Mais alors c’est qui qui remporte le vote aujourd’hui???»

Lire la suite

6 Isoloir public

Harlem Désir s’en va donc voter, dans un isoloir en bonne et dûe forme, mais dans un isolement tout relatif…

 

 

 

» Lire la suite

7 La question con du jour: «Vous avez voté Louise Michel?»

Harlem Désir se lance alors devant nous dans une analyse historique du rôle de Louise Michel. Mais est-ce qu’au moins le premier secrétaire nous confiera quel a été son «candidat» fictif ? Louise Michel, peut-être…

«Mon vote d’aujourd’hui est secret, il doit le rester… Je voulais symboliser cette confidentialité du vote, même aujourd’hui

Damned, il s’attendait manifestement à la question, il en faut plus pour le piéger!!!

» Lire la suite

8 Jeunes socialistes, élus locaux et (quelques) militants

Bon, après deux tours de piste pour que tout le monde ait des images, c’est enfin au tour des vrais militants de voter. Des jeunes socialistes ont été réquisitionnés pour passer en premier et faire djeun devant les médias…

Tandis que d’autres militants moins jeunes passent derrière…

» Lire la suite

9 Private joke socialiste

Pas facile de mobiliser en plein chassé-croisé de l’été. Les élus locaux sont venus en nombre pour l’événement, comme Jean-Paul Boutier, conseiller municipal à Solliès-Pont, qui nous montre ci-dessous sa «fausse» carte d’identité distribuée par le PS: son nom de simulation est Hervé Masset, domicilié à… Carmaux (Jean Jaurès, alors journaliste, s’est engagé en faveur des mineurs grévistes de Carmaux en 1892… Saluons la private joke socialiste et le souci du détail des organisateurs)

» Lire la suite

10 Une simulation presque parfaite

Absurdité médiatique: la simulation se présente à la presse comme étant en condition réelle, sauf qu’avec vingt-cinq journalistes qui courent en tous sens dans le bureau de vote, l’organisation est évidemment un peu perturbée. 

 

Au centre de la photo ci-dessous, la fameuse boîte qui recueille l’euro du votant. Chaque votant signera après ce don minimum «la feuille d’émargement valant reconnaissance dans les valeurs de la Gauche».

» Lire la suite 

11 Epilogue

Après cette belle journée de démocratie citoyenne, placée sous le signe de la transparence, une mauvaise nouvelle attendait le premier secrétaire dans sa boîte aux lettres, le soir même… Le collectif d’élus marseillais dissidents, Renouveau PS 13, en appelle à son premier secrétaire et demande le contrôle du vote du 21 juillet ayant intronisé Jean-David Ciot en lieu et place de Jean-Noël Guérini.

Les élus demandent également le gel du scrutin… Commission «indépendante», nouvelle direction «collégiale», soumission au vote des propositions de rénovation aux militants bucco-rhodaniens, Harlem Désir assurait pourtant l’après-midi même que le PS avait «fait ce à quoi (il s’était) engagé». Et le premier secrétaire de prôner dans la foulée «la rénovation et le rassemblement», les deux priorités du PS à l’approche de la (vraie) primaire.

Détail piquant, l’un des porte-parole du collectif frondeur fait partie de la section… Louise Michel.

 

Jean-Laurent Cassely

Texte et photos

Retrouvez ceux qui feront 2012 sur Wikipol.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte