Tech & internet / Monde

Derrière les médailles d'Anders Behring Breivik

Temps de lecture : 4 min

[INFOGRAPHIE] Celui qui a avoué être l'auteur de la tuerie norvégienne porte sur ses photographies plusieurs décorations: médailles, broches, badge. À quoi correspondent-elles réellement? Transgresse-t-il la loi en les portant?

Anders Behring Breivik tel qu'il apparaît dans son «manifeste», arborant de fausses décorations. REUTERS
Anders Behring Breivik tel qu'il apparaît dans son «manifeste», arborant de fausses décorations. REUTERS

Dans son manifeste, 2083: Une déclaration d'indépendance européenne, à la fois journal de bord de son équipée meurtrière et texte politique halluciné (et hallucinant), Anders Behring Breivik, celui qui a avoué être l’auteur des attentats d’Oslo, apparaît plusieurs fois en photo.

On le voit, posant en costume et en combinaison, avec ou sans armes. Sur l'une des photographies en particulier, il pose en uniforme d'officier de l'armée (qu'il dit être à l'origine un uniforme du corps des Marines américains, arborant plusieurs décorations, médailles, broches et badge.

Il explique qu’elles correspondent à des décorations militaires qui auraient pu être décernées aux membres de son «armée de libération anti-Islam, anti-immigrés et anti-multiculturalistes».

«Comme il n'y a pas pour l'instant de section de notre organisation au niveau européen, précise-t-il, nous n'avons pas pu concentrer nos ressources sur la conception et la production des uniformes et des récompenses (médailles et barrettes). Ainsi, nous n'avons pas eu d'autre choix que d'utiliser temporairement des modèles existants venant d'armées ordinaires. (…) J'espère que d'ici 2020 une organisation qui supervisera l'opération sera mise en place, ce qui nous permettrait de créer des uniformes authentiques et originaux avec des décorations spécialement conçues pour nos projets.»

En attendant, Anders Behring Breivik a utilisé des décorations de l'armée américaine (et une vietnamienne).

Anders Behring Breivik inscrit son «armée» dans la lignée des Chevaliers de l’Ordre du Temple (Templiers). Il affirme que son groupe des «Pauvres compagnons-soldats du Christ et du temple de Salomon» (ou PCCTS, en latin «Pauperes commilitones Christi Templique Solomonici»), un ordre fondé au XIIe siècle, a été recréé en 2002 à Londres par des représentants de huit pays européens.

En plus des décorations militaires, il emprunte aussi des médailles aux Chevaliers de l'Ordre du Temple, dans des styles qui sont aussi utilisés par les Francs-maçons. Selon Alain Bauer, criminologue et ancien Grand-Maître du Grand Orient de France, il s'agit toutefois de «dispositifs [francs-maçons] anglo-saxons, “à côté” de la Maçonnerie traditionnelle. Ils ne se portent jamais en public».

Seul son badge d'épaule, la tête de mort blanche gravée des trois symboles de l'islam, du communisme et du nazisme, est une création personnelle commandée à un vendeur en Inde.

Anders Behring Breivik est extrêmement précis dans son Manifeste et attribue une signification particulière à chaque décoration.

Passez votre souris sur l’image ci-dessous. Pour chaque décoration, retrouvez la «signification Breivik», leur réelle signification et leur provenance originale.

Porte-t-il bien ses médailles?

L'ordre des barrettes sur un costume militaire est très règlementé. Le chapitre 29 du Guide de l'armée américaine sur la manière de porter les uniformes et les insignes [PDF] ainsi que l'Institut d'héraldique du Pentagone sont précis: on y apprend qu'Anders Behring Breivik devrait porter sa Legion of Merit en première position, suivie par sa Bronze Star et son Purple Heart. Le Purple Heart ne serait jamais derrière la décoration de Prisonnier de guerre (et encore moins derrière la Broadsword de l'État du Michigan). La médaille de Coast Guard Arctic Service devrait être placée avant la Presidential Unit Citation.

Les décorations ayant été remises aux membres de toute une unité (telle la Valorous Unit awart, l'Army Meritorious Unit Commendation et la Presidential Unit Citation, qu'il place en première position) devraient toutes être regroupées en dernière position, néanmoins avant sa Vietnam Presidential Unit Citation et sa Michigan Broadsword, qui fait référence à un service dans un État particulier.

A-t-il le droit de les porter?

Aucune législation norvégienne n’empêche de porter une décoration militaire étrangère, même si elle n’a pas été obtenue légitimement (est seulement interdit de porter un uniforme pouvant être pris pour celui de l’armée ou de la police norvégienne quand on n’en fait pas partie), explique le Juge-Avocat général Arne Willy Dahl.

La loi américaine est moins clémente. Depuis 2006, date à laquelle le Stolen Valor Act est entré en vigueur, quiconque se présentant à tort sur le sol américain comme un bénéficiaire d'une décoration ou médaille américaine peut être poursuivi par la justice, et ce au niveau fédéral. La personne risque une peine de prison allant jusqu'à six mois, voire un an pour la Navy Cross, une des médailles que s’est appropriée Breivik plus une amende.

S’il avait porté ses décorations en France, Anders Behring Breivik aurait pu être poursuivi, car «toute décoration étrangère, quelle qu'en soit la dénomination ou la forme, qui n'a pas été conférée par une puissance souveraine est déclarée illégalement et abusivement obtenue» (article R 160 du code de la légion d’honneur et de la médaille militaire).

Il en va de même pour les militaires, puisque l'article L 322-15 du code de justice militaire précise:

«Le fait pour tout militaire, toute personne embarquée de porter publiquement des décorations, médailles, insignes, uniformes ou costumes français, sans en avoir le droit, est puni d'un emprisonnement de deux ans. La même peine est prononcée contre tout militaire ou personne embarquée qui porte des décorations, médailles ou insignes étrangers sans y avoir été préalablement autorisé.»

Cécile Dehesdin et Clément Larrive

L'explication remercie Frédéric de Perier, spécialiste et collectionneur de décorations militaires, et Alain Bauer, spécialiste en criminologie et ancien Grand-Maître du Grand Orient de France.

Pour plus d'informations:

L'institut américain de la science du blason

Le Centre du Personnel de la Air Force

Le programme historique de la Navy

Le site des Gardes-côtes américains

Newsletters

La Chine offre 72.000 dollars aux pêcheurs qui attrapent des drones sous-marins espions

La Chine offre 72.000 dollars aux pêcheurs qui attrapent des drones sous-marins espions

Sept appareils de ce type ont été pêchés dans des filets chinois en 2019.

Elles délaissent leur smartphone pour un bon vieux portable

Elles délaissent leur smartphone pour un bon vieux portable

Radiations, récupération des données personnelles et risques de troubles de la vision et du sommeil poussent certaines personnes à retourner vers des modèles de téléphone moins sophistiqués.

L'effarante dictature de la célébrité

L'effarante dictature de la célébrité

Les critères de valeurs de notre société avant tout basés sur la notoriété donnent le pouvoir à des personnes incompétentes dont la seule qualité est d'être connues.

Newsletters