Monde

Derrière les médailles d'Anders Behring Breivik

Cécile Dehesdin et Clément Larrivé, mis à jour le 29.07.2011 à 18 h 49

[INFOGRAPHIE] Celui qui a avoué être l'auteur de la tuerie norvégienne porte sur ses photographies plusieurs décorations: médailles, broches, badge. À quoi correspondent-elles réellement? Transgresse-t-il la loi en les portant?

Anders Behring Breivik tel qu'il apparaît dans son «manifeste», arborant de fausses décorations. REUTERS

Anders Behring Breivik tel qu'il apparaît dans son «manifeste», arborant de fausses décorations. REUTERS

Dans son manifeste, 2083: Une déclaration d'indépendance européenne, à la fois journal de bord de son équipée meurtrière et texte politique halluciné (et hallucinant), Anders Behring Breivik, celui qui a avoué être l’auteur des attentats d’Oslo, apparaît plusieurs fois en photo.

On le voit, posant en costume et en combinaison, avec ou sans armes. Sur l'une des photographies en particulier, il pose en uniforme d'officier de l'armée (qu'il dit être à l'origine un uniforme du corps des Marines américains, arborant plusieurs décorations, médailles, broches et badge.

Il explique qu’elles correspondent à des décorations militaires qui auraient pu être décernées aux membres de son «armée de libération anti-Islam, anti-immigrés et anti-multiculturalistes».

«Comme il n'y a pas pour l'instant de section de notre organisation au niveau européen, précise-t-il, nous n'avons pas pu concentrer nos ressources sur la conception et la production des uniformes et des récompenses (médailles et barrettes). Ainsi, nous n'avons pas eu d'autre choix que d'utiliser temporairement des modèles existants venant d'armées ordinaires. (…) J'espère que d'ici 2020 une organisation qui supervisera l'opération sera mise en place, ce qui nous permettrait de créer des uniformes authentiques et originaux avec des décorations spécialement conçues pour nos projets.»

En attendant, Anders Behring Breivik a utilisé des décorations de l'armée américaine (et une vietnamienne).

Anders Behring Breivik inscrit son «armée» dans la lignée des Chevaliers de l’Ordre du Temple (Templiers). Il affirme que son groupe des «Pauvres compagnons-soldats du Christ et du temple de Salomon» (ou PCCTS, en latin «Pauperes commilitones Christi Templique Solomonici»), un ordre fondé au XIIe siècle, a été recréé en 2002 à Londres par des représentants de huit pays européens.

En plus des décorations militaires, il emprunte aussi des médailles aux Chevaliers de l'Ordre du Temple, dans des styles qui sont aussi utilisés par les Francs-maçons. Selon Alain Bauer, criminologue et ancien Grand-Maître du Grand Orient de France, il s'agit toutefois de «dispositifs [francs-maçons] anglo-saxons, “à côté” de la Maçonnerie traditionnelle. Ils ne se portent jamais en public».

Seul son badge d'épaule, la tête de mort blanche gravée des trois symboles de l'islam, du communisme et du nazisme, est une création personnelle commandée à un vendeur en Inde.

Anders Behring Breivik est extrêmement précis dans son Manifeste et attribue une signification particulière à chaque décoration.

Passez votre souris sur l’image ci-dessous. Pour chaque décoration, retrouvez la «signification Breivik», leur réelle signification et leur provenance originale. 

 

Pour Breivik, cette épaulette du chevalier justicier marque son grade de commandant. Son design est emprunté aux Templiers. Crâne blanc marqué des symboles de l'Islam, du communisme et du nazisme, «empalé sur la croix des martyrs». Symbolise la «lutte patriotique et l'opposition contre les trois idéologies qui se basent sur la haine». Un design commandé spécialement par Breivik. Dans l'armée de Breivik, la Croix rouge de Constantin est décernée à tous les chevaliers justiciers qui ont été honorés d'au moins 15 citations. Pour Breivik, un Chevalier justicier (mort en service) se voit décerner la Croix du martyr, quel que soit le résultat de l'opération. La remise de cette décoration est toujours posthume. Dans les plans de Breivik, la médaille du Chevalier de Malte est décernée à tous les chevaliers justiciers qui ont été honorés d'au moins 10 citations. Croix des templiers. Regardez l'image ci-dessous pour plus de détails sur la signification de ces barrettes militaires.

 

<b>Pour Breivik: Distinguished Saboteur Master Commendation (Récompense pour la brillante maîtrise du sabotage):</b> Elle récompense un chevalier ayant causé au moins 1 million d’euros de dommages. <br><b>En réalité: Air Force Distinguished/Presidential Unit Citation:</b> Elle est décernée à une unité militaire pour héroïsme extraordinaire dans des combats contre un ennemi armé (depuis 1941). <b>Pour Breivik: Honourable Crusader Medal (Médaille du Croisé honorable):</b> Elle est décernée à un militaire ou un civil «ayant contribué de façon significative à libérer l'Europe de l'islam». <br><b>En réalité: Air Force Organizational Excellence Award:</b> Récompense de plus bas rang. Présentée aux membres d'organisations de l'Air Force qui forment des entités avec de plus grandes organisations. <b>Pour Breivik: Legacy of Charles Martel & John Sobieski Medal (Médaille de l'héritage de Charles Martel et John Sobieski):</b> Les chevaliers –civils ou militaires– de Breivik l’obtiennent «grâce à des efforts exceptionnels contre la mise en place du multiculturalisme». Jean III Sobieski a été roi de l’Union de Pologne-Lituanie de 1674 à 1696.<br><b>En réalité: Legion of Merit:</b> Décernée pour conduite exceptionnelle en période de guerre. Remise aussi bien à des citoyens américains qu'étrangers ayant combattu avec les États-Unis. <b>Pour Breivik: Outstanding Volunteer Service Medal (Médaille pour un service volontaire exceptionnel):</b> Médaille décernée pour des «contributions volontaires exceptionnelles à la défense de l’identité, de la culture et des traditions européennes». <br><b>En réalité: Bronze Star:</b> Décernée pour bravoure, acte de mérite ou service méritoire. <b>Pour Breivik: Distinguished Infantry Cross Medal (Croix pour un service en infanterie brillant):</b> Médaille décernée pour la participation à une opération d'infanterie exceptionnelle. <br><b>En réalité: Navy Cross:</b> Plus haute décoration de la Marine, seconde plus haute générale pour la valeur. Décernée uniquement à des Américains. <b>Pour Breivik: Lord of War Commendation (Récompense de seigneur de la guerre):</b> Médaille décernée pour la construction réussie d'une arme de destruction massive, tuant au moins 10 «traîtres». <br><b>En réalité: Air Force Combat Action:</b> Un soldat peut la gagner quand il est délibérément sorti du périmètre sécurisé pour exercer ses fonctions, a été victime d'une attaque ennemie menée avec des armes mortelles, et s'est trouvé en grand danger, ou quand il défendait le périmètre sécurisé, s'est trouvé sous le feu ennemi et y a répondu, et s'est trouvé en grand danger. <b>Pour Breivik: Multi-National Force Medal (Médaille de la force multinationale):</b>Décernée pour des contributions exceptionnelles à des coopérations directes avec d'autres pays européens. <br><b>En réalité: Southwest Asia Service Medal:</b> Elle est délivrée à certains de ceux qui ont servi lors de l'opération Tempête du Désert ou Bouclier du Désert entre le 2 août 1990 et le 30 novembre 1995 (Anders Behring Breivik était alors âgé de 11 à 16 ans). <b>Pour Breivik: Commendation of Clandestine Logistical Excellence (Récompense pour excellence dans la logistique clandestine):</b>Récompense pour l'utilisation et la mise en place de connaissances exceptionnelles dans la logistique lors d'une opération militaire. Achat d'une armure par le candidat, et construction de deux caches d'armes / équipements. <br><b>En réalité: Coast Guard Arctic Service:</b> Établie en 1976, elle est décernée aux membres des Gardes-côtes américains ayant servi 21 jours au nord du cercle polaire arctique. <b>Pour Breivik: Commendation of the Financier (Récompense du financier):</b> Récompense pour avoir réussi à fonder une cellule militaire sur ses fonds propres. <br><b>En réalité: Silver Lifesaving:</b> Décoration civile et militaire décernée par les Gardes-côtes, elle est attribuée aux citoyens américains qui sauvent au péril de leur vie toute personne en danger de noyade, tout naufragé, et tout autre personne en danger dans l'eau. <b>Pour Breivik: Recruiter Training Commendation (Récompense d'instructeur pour les recrues):</b> Récompense l'endoctrinement et l'instruction de nouvelles ou potentielles recrues militaires ou civiles. <br><b>En réalité: Navy Recruit Training Service Ribbon ou Drill Instructor Ribbon:</b> Décernée pour avoir accompli pas moins de 3 ans de service en tant qu'instructeur ou officier d'instruction, en ayant été au commandement de 5 divisions. <b>Pour Breivik: Commendation of Intellectual Excellence (Recommandation pour excellence intellectuelle):</b> Récompense attribuée pour la contribution intellectuelle au PCCTS, aux Templiers, ou au Mouvement de résistance pan-européen. <br><b>En réalité: Michigan Broadsword Service Medal:</b> Décernée aux membres de la Garde Nationale des États-Unis de l'État du Michigan ayant servi en garde active ou en réserve. <b>Pour Breivik: Prisoner of War (Prisonnier de guerre) - Prisoner of War.</b> <b>Pour Breivik: Purple Cross Medal (Croix pourpre):</b> Récompense attribuée au personnel blessé au combat. <br><b>En réalité: Purple Heart:</b> Cette médaille est décernée lorsqu'un soldat a été blessé ou tué lors d'une action contre un ennemi des États-Unis, ou lors d'un acte terroriste. <b>Pour Breivik: Distinguished Destroyer of Cultural Marxism Commendation (Récompense pour la brillante destruction du marxisme culturel):</b> Récompense décernée au personnel ayant confirmé la mort de plusieurs «traitres marxistes et multiculturalistes». <br><b>En réalité: Army Meritorious Unit Commendation:</b> Décernée aux unités ayant fait preuve d'une conduite exemplaire et méritoire lors de l'accomplissement d'un service exceptionnel, d'une action héroïque ou valeureuse. <b>Pour Breivik: Defender of Christendom Medal (Défenseur de l'empire chrétien):</b> Récompense décernée pour efforts exceptionnels contre la mise en place du «marxisme culturel» et la préservation d'une chrétienté européenne. <br><b>En réalité: Vietnam Presidential Unit Citation:</b> Décernée par le gouvernement vietnamien au personnel du groupe d'assistance et de conseil militaire en Indochine, en août et septembre 1954, ainsi qu'à quelques militaires américains ayant servi de manière exceptionnelle au Vietnam. <b>Pour Breivik: National Defense Service Medal (Médaille du service national de la défense):</b> Récompense pour des contributions militaires exceptionnelles contre des individus ayant propagé ou facilité la mise en place de doctrines «marxistes culturelles ou multiculturelles». <br><b>En réalité: Valorous Unit Award:</b> Décoration décernée à une unité de soldats militaires américains, pour héroïsme extraordinaire dans leur action face à un ennemi armé des États-Unis.

Porte-t-il bien ses médailles?

L'ordre des barrettes sur un costume militaire est très règlementé. Le chapitre 29 du Guide de l'armée américaine sur la manière de porter les uniformes et les insignes [PDF] ainsi que l'Institut d'héraldique du Pentagone sont précis: on y apprend qu'Anders Behring Breivik devrait porter sa Legion of Merit en première position, suivie par sa Bronze Star et son Purple Heart. Le Purple Heart ne serait jamais derrière la décoration de Prisonnier de guerre (et encore moins derrière la Broadsword de l'État du Michigan). La médaille de Coast Guard Arctic Service devrait être placée avant la Presidential Unit Citation.

Les décorations ayant été remises aux membres de toute une unité (telle la Valorous Unit awart, l'Army Meritorious Unit Commendation et la Presidential Unit Citation, qu'il place en première position) devraient toutes être regroupées en dernière position, néanmoins avant sa Vietnam Presidential Unit Citation et sa Michigan Broadsword, qui fait référence à un service dans un État particulier.

A-t-il le droit de les porter?

Aucune législation norvégienne n’empêche de porter une décoration militaire étrangère, même si elle n’a pas été obtenue légitimement (est seulement interdit de porter un uniforme pouvant être pris pour celui de l’armée ou de la police norvégienne quand on n’en fait pas partie), explique le Juge-Avocat général Arne Willy Dahl.

La loi américaine est moins clémente. Depuis 2006, date à laquelle le Stolen Valor Act est entré en vigueur, quiconque se présentant à tort sur le sol américain comme un bénéficiaire d'une décoration ou médaille américaine peut être poursuivi par la justice, et ce au niveau fédéral. La personne risque une peine de prison allant jusqu'à six mois, voire un an pour la Navy Cross, une des médailles que s’est appropriée Breivik plus une amende.

S’il avait porté ses décorations en France, Anders Behring Breivik aurait pu être poursuivi, car «toute décoration étrangère, quelle qu'en soit la dénomination ou la forme, qui n'a pas été conférée par une puissance souveraine est déclarée illégalement et abusivement obtenue» (article R 160 du code de la légion d’honneur et de la médaille militaire).

Il en va de même pour les militaires, puisque l'article L 322-15 du code de justice militaire précise:

«Le fait pour tout militaire, toute personne embarquée de porter publiquement des décorations, médailles, insignes, uniformes ou costumes français, sans en avoir le droit, est puni d'un emprisonnement de deux ans. La même peine est prononcée contre tout militaire ou personne embarquée qui porte des décorations, médailles ou insignes étrangers sans y avoir été préalablement autorisé.»

Cécile Dehesdin et Clément Larrive

L'explication remercie Frédéric de Perier, spécialiste et collectionneur de décorations militaires, et Alain Bauer, spécialiste en criminologie et ancien Grand-Maître du Grand Orient de France.

Pour plus d'informations:

L'institut américain de la science du blason

Le Centre du Personnel de la Air Force

Le programme historique de la Navy

Le site des Gardes-côtes américains

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte