Facebook ne produit pas des cancres

Slate.fr, mis à jour le 21.04.2009 à 13 h 16

Les études sur les réseaux sociaux sont mal interprétées par les médias.

Les sites de réseaux sociaux sont épinglés dans les médias depuis quelques semaines: Facebook donnerait des mauvaises notes à l'école et Twitter rendrait ses utilisateurs immoraux. Le blog technologique de Portfolio entreprend de déboulonner ces articles qui se basent sur des pseudo-études scientifiques émettant des hypothèses pour tirer des conclusions hâtives et trompeuses.

Ainsi, l'auteur d'une étude qui révèle un lien entre Facebook et de mauvais résultats académiques est catégorique sur ses trouvailles: «On ne peut pas dire que l'utilisation de Facebook entraîne de moins bonnes notes et moins de travail.» Quelques jours après la publication de l'étude, le très sérieux quotidien britannique The Times la reprend en titrant «Les fans de Facebook réussissent moins bien leurs examens».

Deuxième cas: une étude a trouvé qu'il est possible que les médias digitaux nous rendent trop occupés pour prendre en compte des exemples de personnes se comportant de manière éthique et morale. Comme pour le cas de Facebook, l'étude ne fait que mettre en lumière une corrélation, pas un lien de cause à effet. Titre du Daily Mail : «Twitter peut vous rendre immoral selon des scientifiques.»

Les médias ne s'attardent pas que sur les études négatives sur les réseaux sociaux. Une étude de l'université de Melbourne sur les bénéfices de Facebook sur la productivité des salariés a largement été reprise par les médias du monde entier. Reste à savoir si les journalistes sont restés fidèles aux conclusions de l'étude.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Flickr)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte