Life

Comment réussir un bel entartage?

Daphnée Denis, mis à jour le 21.07.2011 à 15 h 02

Crème Chantilly ou crème à raser, attaquer seul ou accompagné... Méthodologie de la –très belge– technique de l’entartage.

Capture d'écran de la tentative d'entartage de Rupert Murdoch/euronews

Capture d'écran de la tentative d'entartage de Rupert Murdoch/euronews

RUPERT MURDOCH A FAILLI recevoir une assiette de mousse à raser en pleine figure mardi 19 juillet, lors de son audition par une commission parlementaire britannique au sujet du scandale News of the World. Cet entartage raté est l’oeuvre du comique (autoproclamé) Jonnie Marbles, qui se dit indigné de voir que le magnat de la presse «n’affrontera jamais la justice réelle».

Le geste s’inscrit dans la tradition de l’«attentat pâtissier», une forme d’activisme visant les personnalités dont on veut dénoncer des propos ou des actes «absurdes», existant depuis la fin des années 1960. Son auteur le plus célèbre, Noël Godin alias Georges le Gloupier lors de ses coups d’éclat, a expliqué qu’il s’agit d’«une vieille tradition belge d'entarter les fâcheux, ou plus exactement les pompeux cornichons».

Avec son groupe d’entarteurs «gloupinistes», l’Internationale Pâtissière, il revendique une cinquantaine de visages couverts de crème, parmi lesquels ceux de Marguerite Duras (1969), Jean-Luc Godard (1985), Bernard-Henri Lévy (7 fois entre 1985 et 2006) ou encore Nicolas Sarkozy (1997). Quelle est la recette d’un entartage réussi?

1) Une tarte à la crème

Il existe de nombreuses options d’entartage. Si Jonathan Marbles a choisi de couvrir un plateau de crème de rasage, l’Internationale Pâtissière ne jure que par «un fonds de tarte recouvert de Chantilly pur jus, pur sucre». Celle-ci peut être «immaculée» ou «métissée», selon qu’elle soit ou non «acoquinée à du coulis de fruits, du chocolat, du beignet, du pâté, de la liqueur ou n’importe quel croquembouche moelleux», explique leur site.

Le sucre n’est pas un impératif. Outre-Atlantique, le groupe Biotic Baking Brigades adapte sa tarte à la victime visée, en injectant des ingrédients appropriés à la situation: tarte à la crème de saumon quand il s’agit de protester contre la dévastation des forêts et des rivières de l’Idaho et du Montana, par exemple.

Tous les moyens sont bons, donc, même s’il en est de meilleurs. Si l’attentat pâtissier peut être agrémenté, la crème Chantilly reste «idyllique» pour Noël Godin:

«On a lu au sujet de l’entartage de Jean-Luc Godard avait été fait à la mousse à raser, mais dans le film du crime, on le voit se lécher les babines.»

Pas la peine de confectionner les tartes soi-même. Noël Godin fait appel à des pâtisseries de quartier, étant «trop paresseux» pour mettre la main à la pâte. La notoriété aidant, il raconte qu’«on [lui] a souvent offert l’artillerie» quand il va chercher ses tartes à la crème.

2) Une bande d’entarteurs 

Plus il y a de «kamikazes Chantilly», plus les chances d’atteindre la «proie» sont élevées, explique Noël Godin. L’idéal: être plus nombreux que les gardes du corps, et arriver avec «une trentaine de tartes». Si besoin, il faut être prêt à entarter les gardes pour libérer l’accès à la victime.

En plus des entarteurs «armés», l’Internationale Pâtissière s’entoure d’autres complices. Noël Godin déclare être «assez nerveux avant de passer à l’acte»: il a besoin d’un complice pour lui donner la tarte juste avant l’attaque.

L’humiliation de l’entartage n’est complète que si elle est documentée. Il faut donc également prévoir des preneurs d’images présents lors du forfait: «Au minimum, un bras frappeur, un(e) photographe et un(e) vidéaste», résume le site de l’internationale pâtissière.

3) De la proximité

Muni d’une tarte et d’une équipe, l’entarteur doit enfin se rapprocher au maximum de sa cible.

Le but est d’écraser plutôt que de lancer la tarte, car dans le deuxième cas de figure, on pourrait rater sa cible. «Il est plus sûr de déposer gentiment la tarte sur le faciès antipathique», précise Noël Godin.

Dès que la proie apparaît, il faut donc «plonger droit sur la cible». Georges le Gloupier dit être «un piètre sportif»: il doit donc envoyer les tartes «à bout portant pour être sûr de réussir».

La difficulté de l’exercice varie: le quasi-entarteur de Rupert Murdoch a ainsi raconté qu’il «ne [s’attendait] pas à arriver aussi loin mais la sécurité parlementaire[...] n’est apparemment pas de taille à faire face à un homme avec des plats couverts de mousse à raser dans son sac».

Au contraire, lors du quatrième entartage de BHL à Cannes, tous les membres de l’Internationale Pâtissière mobilisés avaient été arrêtés à l’exception d’un entarteur. Face à l’impossibilité d’accéder à la scène où se trouvait sa proie, il a été contraint de lancer sa tarte «de très loin» selon Noël Godin. Le visage visé a quand même été atteint, un «moment de grande euphorie» pour les gloupinistes.

Dans la plupart des cas, l’Internationale Pâtissière essaie tout de même d’être le plus près possible de la personne à entarter. Pour y arriver, ils dissimulent leurs «munitions» dans des conteneurs plus ou moins improbables: des fauteuils roulants, des poussettes, ou sous leurs vêtements en cas de fouilles.

4) Sourires et chansons

Bien que les personnes visées ne soient pas friandes des tartes à la crème qui leur sont réservées, l’entartage ne doit pas «passer pour un réel acte de terrorisme», insiste Noël Godin. Surtout devant les gardes du corps, qui pourraient éventuellement croire à une agression plus grave que celle de la crème fouettée. L’entartage est tout de même considéré comme un délit de violence volontaire depuis une décision du tribunal correctionnel de Nancy de 2005.

L’Internationale Pâtissière désamorce des réactions trop violentes de la part de ceux qui protègent leurs proies en s’exclamant «Gloup! Gloup!» pendant l’attaque, et en souriant à ceux qui les entourent. Lors de l’entartage de Bill Gates, les gardes du corps étaient armés, mais ils n’ont pas dégainé grâce au visage avenant des entarteurs.

Reste que le sourire ne protège pas dans toutes les situations. Notamment contre les compagnes en colère: Wendy Deng, l’épouse de Rupert Murdoch, a volé au secours de son époux mardi, tout comme Arielle Dombasle avait assailli un des entarteurs lors de la cinquième attaque de BHL (ce qui lui avait d’ailleurs valu d’être attaquée à son tour).

Daphnée Denis

Daphnée Denis
Daphnée Denis (114 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte