Culture

L'auteur de «baise moi» défend Orelsan

Temps de lecture : 2 min

Virginie Despentes se confie aux Inrocks.

«L'inculture des dirigeants politiques ne laisse pas d'étonner», Virginie Despentes. Propos recueillis lors d'une interview dans Les Inrocks, à propos de la polémique Orelsan. L'auteur de «Baise-Moi» et de «King Kong Theory» trouve que la chanson «sale pute» est «très bien, efficace, drôle et bien foutue». Ce qu'elle ne comprend pas en revanche, c'est «comment le gouvernement peut-il intervenir directement sur Internet, sur les concerts, sur les sorties de disque, sans emprunter les voies légales, en mettant une pression directe»?

L'interview porte aussi sur le point de vue de la romancière au sujet de la situation des prostituées: «si on ne veut pas voir les putes travailler dans les centres villes, très bien, qu'on les laisse ouvrir des cabinets. Les psychanalystes et les kinésithérapeutes ne font pas le trottoir: ils louent un espace et y exercent en toute légalité. (...) Voilà, ça n'est pourtant pas très compliqué: qu'on laisse les prostituées faire la même chose après tout elles font à peu près le même boulot.»

La romancière prépare un long métrage, l'adaptation de son livre «Bye Bye Blondie» avec Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart, mais «ne sait rien de l’âge que j’aurai quand ça se fera».

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Le Covid-19 a-t-il rompu le lien entre les célébrités et leur public?

Le Covid-19 a-t-il rompu le lien entre les célébrités et leur public?

Les inégalités de situation entre les stars et leurs fans pourraient conduire les premières à leur perte.

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Le pèlerinage de Shikoku, l'un des plus beaux sentiers du Japon

Similaire à Saint-Jacques-de-Compostelle par sa longueur, environ 1.200 kilomètres, le pèlerinage de Shikoku fait le tour de l'île japonaise du même nom. Depuis 1.200 ans, les pèlerins relient quatre-vingt-huit temples et cheminent...

Pourquoi Rome a détruit Carthage

Pourquoi Rome a détruit Carthage

Après trois guerres contre les Romains, l'ancienne et prospère ville d'Afrique du Nord fut littéralement décimée.

Newsletters