Culture

Mort de J. G. Ballard

Temps de lecture : 2 min

Il était un des écrivains anglais les plus originaux du demi-siècle dit le Guardian

Je suis «complètement ordinaire», disait-il. Pourtant, pour le Guardian, J.G.Ballard a été «un des écrivains anglais les plus originaux du demi-siècle dernier». L'auteur de science-fiction, décédé le 19 avril, est né en 1930 à Shanghai. Très marqué par son expérience de la guerre en Chine — en 1941, après Pearl Harbor, il est interné avec sa famille dans un camp de prisonniers, il confiait en 2005 à Libération: «Mon expérience de la guerre à Shanghai et les années que j’ai passées dans les camps japonais ont été déterminantes. Ce que j’y ai vu a été comme une sorte de révélation de la manière dont l’être humain peut se comporter.»

De cette expérience, il écrira «L'Empire du Soleil», publié en 1984 et adapté par Steven Spielberg en 1987, son roman le plus connu. Grand nom de la SF, notamment dans le registre du roman catastrophe, il a publié au total 19 romans et de nombreux recueils de nouvelles.

Ses derniers romans publiés sont Kingdom Come en 2006 et Millenium People en 2003. Le recueil complet de ses nouvelles (photo), publié en 2001, reste comme l'un de ses meilleurs livres selon le Guardian

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr


Slate.fr

Newsletters

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Newsletters