France

Villepin: «Un risque révolutionnaire en France»

Temps de lecture : 2 min

C'est un ancien Premier ministre qui le dit.

Les «petites phrases» se déchaînent ce week-end. Après le «pardon» de Ségolène Royal concernant d'autres petites phrases - et son cortège de réponses qui s'ensuivent, c'est l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin qui a tenté ce dimanche de remporter la palme du mot qui tue et que tous les autres vont commenter. «Il y a un risque révolutionnaire en France», a-t-il affirmé sur Europe 1. «Il y a une forte colère qui s'exprime dans notre pays. Oui il y a un risque révolutionnaire en France (...) Il faut prendre cela très au sérieux».

Interrogé sur la question d'un remaniement ministériel, Villepin a vu deux options : «ou on maintient la même politique et alors pourquoi changer. Ou on décide de passer à la vitesse supérieure et alors oui ça vaut la peine de chercher du renfort, peut-être un peu plus d'expérience». Avec des personnalités comme Alain Juppé, Philippe Seguin?, l'interrogent les journalistes : «Pourquoi pas». Philippe Seguin, invité du Grand Jury ce dimanche, pourra lui répondre et entrer dans la danse des polémiques.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters