Monde

Le climat se réchauffe au sommet des Amériques

Slate.fr, mis à jour le 18.04.2009 à 10 h 22

Signes d'ouverture entre Les Etats-Unis, Cuba et le Venezuela

Un vent nouveau en Amériques. Barack Obama a soufflé à n'en pas douter le chaud sur les chefs des Etats américains rassemblés à Trinidad et Tobago à l'occasion du sommet des Amériques : «Les Etats-Unis veulent un nouveau départ avec Cuba», a déclaré Obama qui souhaite que son administration ouvre des discussions sur de nombreux sujets avec le régime castriste. Après des décennies d'une diplomatie plus crispée — l'embargo a commencé il y a près de 47 ans, les mots du chef de l'Etat concluent les nombreux signes d'ouverture enregistrés cette semaine, note le New York Times, dont une chaleureuse discussion entre la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et le président cubain, Raúl Castro.

Autre signe de ce changement, ajoute le quotidien new-yorkais, la toute aussi chaleureuse poignée de main, sinon accolade, entre Obama et Hugo Chavez. Le chef de l'Etat vénézulien, qui «veut être l'ami» du président américain, a ensuite précisé aux journalistes que le président Obama était «un homme intelligent, différent du précédent».

JH

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte