Monde

Le climat se réchauffe au sommet des Amériques

Temps de lecture : 2 min

Signes d'ouverture entre Les Etats-Unis, Cuba et le Venezuela

Un vent nouveau en Amériques. Barack Obama a soufflé à n'en pas douter le chaud sur les chefs des Etats américains rassemblés à Trinidad et Tobago à l'occasion du sommet des Amériques : «Les Etats-Unis veulent un nouveau départ avec Cuba», a déclaré Obama qui souhaite que son administration ouvre des discussions sur de nombreux sujets avec le régime castriste. Après des décennies d'une diplomatie plus crispée — l'embargo a commencé il y a près de 47 ans, les mots du chef de l'Etat concluent les nombreux signes d'ouverture enregistrés cette semaine, note le New York Times, dont une chaleureuse discussion entre la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et le président cubain, Raúl Castro.

Autre signe de ce changement, ajoute le quotidien new-yorkais, la toute aussi chaleureuse poignée de main, sinon accolade, entre Obama et Hugo Chavez. Le chef de l'Etat vénézulien, qui «veut être l'ami» du président américain, a ensuite précisé aux journalistes que le président Obama était «un homme intelligent, différent du précédent».

JH

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters