Life

Pourquoi nous ne live-bloguerons pas le mariage de Charlène et du prince Albert

Cécile Dehesdin et Titiou Lecoq, mis à jour le 01.07.2011 à 16 h 22

Ils ne ressemblent pas à des héros de cinéma ou de téléfilm. Vendez-nous du rêve!

Albert de Monaco et Charlène Wittstock, le 23 juin 2010. REUTERS/Amedeo M.Turello/Palais Princier-Monaco/Handout

Albert de Monaco et Charlène Wittstock, le 23 juin 2010. REUTERS/Amedeo M.Turello/Palais Princier-Monaco/Handout

En ce vendredi est célébré ce qu’il faut bien qualifier de mariage du millénaire. Un événement attendu et espéré par des milliards d’êtres humains depuis 2001, date de la rencontre de Kate et William.

Comment? Ça c’était il y a deux mois (seulement)? Ok on la refait:

En ce vendredi et samedi est célébré ce qu’il faut bien qualifier de mariage. Un évènement attendu et espéré par... ben par pas grand monde en fait. Le Prince Albert a beau enfin se marier, son union avec Charlène Wittstock n’excite pas les foules.

Entre avril et juin, les recherches Google pour Kate et William ont atteint jusqu’à 25 fois la moyenne de 2011, alors qu’à trois jours de leur mariage, l’intérêt des internautes pour Charlène et Albert peine à atteindre 6 fois leur moyenne. Pire, la requête «Charlene Albert» sur Google Trends s’accompagne de l’implacable «No News Stories were found».

Et comble de l’humiliation, quand on tape mariage dans Google, les suggestions sont:

Il est prince comme William, elle est roturière comme Charlène. Lui aussi a une calvitie plus que naissante et elle pas. Ils se marient également plus ou moins pendant le week-end. Mais pourquoi se fiche-t-on du mariage de Charlène et d’Albert là où l’on acclamait –ou pestait contre– celui de Kate et William?

Vendez-nous du rêve, bordel

En ce qui nous concerne, on s’en fout pour un ensemble de raisons somme toute d’ordre plutôt fasciste et qu’on pourrait résumer par: ils ne ressemblent pas assez à des héros de cinéma ou de téléfilm.

On veut bien passer trois heures devant notre télé mais vendez-nous du rêve bordel. De l’aventure. Des histoires. Pas un couple de quadra sans problème qui finit par se marier au bout de cinq ans d’une relation d’une apparente platitude. Limite, on a l’impression que c’est pour des raisons fiscales. Ils s’aiment, ils se marient, tant mieux pour eux, perso, je dois aller faire mes courses au supermarché.

D’abord, c’est peut-être injuste, mais dans nos esprits: Londres > Monaco. Franchement, qui s’intéresse à Monaco? Monaco, c’est les années 1980 dans ce qu’elles ont de plus has-been, c’est du people pour personnes âgées. 

Ensuite, soyons franches, on ne crève pas d’envie de les voir s’embrasser. S’ils pouvaient simplement se serrer la main à la fin de la cérémonie, ça nous irait très bien. Certes, William a également un souci capillaire, mais au moins il était passé par une période jeune beau avant de (vite) devenir un jeune laid.

Albert, lui, n’a jamais connu de période de grâce, si l’on excepte cette photo où il a environ 10 ans. Il était certes nettement mieux quand il avait des cheveux, mais déjà à l’époque y avait pas non plus de quoi mouiller une culotte.

Quant à Charlène, elle est jolie comme tout. Mais elle souffre d’un gros problème: elle ressemble à Charlize Theron en beaucoup moins bien et ça, ça gâche tout. D’ailleurs, qu’elle n’aille pas croire que ses chapeaux immenses nous feront oublier la taille de ses épaules (notons au passage qu’elle est de profil sur la photo des fiançailles des monégasques. Coïncidence? On ne pense pas). En prime, l’image médiatique de Charlène est d’une fadeur qui ferait passer Kate Middleton pour une nouvelle Lady Gaga.

Dès leur photo de fiançailles, Kate et William étaient plus glamour: elle avait été prise par le célèbre photographe de mode Mario Testino, pas par un photographe qui n’a même pas sa page wikipedia.

Cette première photo de fiançailles pour Kate et William est fort sage, mais au moins on n’a pas l’impression qu’il a peur qu’elle s’échappe, contrairement à celle des tourtereaux monégasques:

Le couple royal anglais avait ensuite publié une autre photo de fiançailles, beaucoup plus décontractée et amoureuse:

Ils sont jeunes! Elle est belle pour deux ! Le bisou!

Donnez-nous du vrai scandale

Le problème du couple Albert/Charlène, c’est aussi qu’il n’évoque rien. Prenons Camilla et Charles, on n’avait pas non plus particulièrement envie de les voir s’embrasser langoureusement, mais au moins ils étaient des amants maudits! Avec des histoires de tampon étrangement érotiques!

Pourtant, Albert de Monaco a eu une vie agitée, des «scandales» avec ses enfants illégitimes, mais si le scandale passe par lui, il n’éclate jamais dans un feu d’artifices digne des Feux de l’amour. Le Rocher a sans doute été tellement traumatisé de voir Stéphanie de Monaco à la une des tabloïds, qu’ils ont tout fait pour que la vie d’Albert reste un modèle de discrétion. Résultat, son mariage n’a aucun intérêt pour le public.

Prenons le cas Arnold Schwarzenegger. Quand il a un enfant illégitime, il le fait avec sa femme de ménage alors que sa propre femme est également enceinte, il le cache pendant 14 ans tout en passant des Noëls avec lui, et quand tout est révélé, Maria Shriver le dégage de chez elle et engage la meilleure avocate de divorces de Californie, nous promettant ainsi une saga qui ne fait que commencer.

Quand Albert de Monaco a un enfant illégitime, il en a deux, il finit par les reconnaître (même si ça lui aura pris le temps), et au final ça n’émeut personne, pas même sa promise.

Pas de rebondissements

Et quid des rebondissements? Des moments de suspense avant le «ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants (légitimes)»?

Kate et William ont réussi un mélange parfait de communication très verrouillée tout en laissant filtrer suffisamment d’éléments pour qu’on ait l’impression de suivre des héros de sitcoms. C’est un peu les Dawson et Joey royaux. Ils se rencontrent à la fac, ils deviennent amis mais elle est cantonnée au rôle de la bonne copine jusqu’au soir où il découvre que c’est aussi une fille sexy.

Ils sont donc enfin ensemble mais il part à l’armée et elle doit l’attendre. Il revient mais il lui dit qu’il veut profiter de sa jeunesse. Ils se séparent. Elle le rend jaloux avec d’autres hommes. Il revient. Inscrit dans cette histoire, leur mariage présentait un intérêt dramatique, c’était l’aboutissement d’une narration. Kate allait-elle enfin réussir à se marier? Pour ce qui est de Charlène et Albert, on ne sait rien de leurs vies et leur mariage ne présente donc aucun enjeu.

Reste cet espoir d’un soupçon de folie vendredi, alors que Charlène Wittstock aurait ou n’aurait pas tenté de s’échapper de Monaco telle une Runaway Bride princière après avoir appris on ne sait quoi sur son futur mari. Charlène viendra-t-elle à la mairie vendredi? Abandonnera-t-elle Albert, ratant du même coup un concert de The Eagles et de Jean-Michel Jarre? Le suspense est insoutenable. Ou pas.

Cécile Dehesdin et Titiou Lecoq

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte