France

Les candidats déclarés à la primaire

Slate.fr, mis à jour le 02.07.2011 à 9 h 41

Dernière à être entrée en lice mardi 28 juin, Martine Aubry rejoint douze autres candidats d'un poids politique inégal. En voici la liste par ordre chronologique d'apparition.

François Hollande, Martine Aubry et Ségolène Royal, le 9 avril 2011 lors d'un conseil national du PS. REUTERS/Gonzalo Fuentes.

François Hollande, Martine Aubry et Ségolène Royal, le 9 avril 2011 lors d'un conseil national du PS. REUTERS/Gonzalo Fuentes.

La course à la primaire socialiste s'est officiellement lancée, lundi 28 juin, avec l'ouverture du dépôt des candidatures, théoriquement prévu pour s'achever le 13 juillet, sauf changement suite aux derniers développements de l'affaire DSK. Pour valider leur candidature, les postulants qui suivent doivent présenter les parrainages de 5% des parlementaires socialistes (17 signatures), des membres du Conseil national (16 signatures), des maires socialistes des grandes villes (16 signatures) ou des conseillers régionaux et généraux PS (100 signatures). 

Reuters

Manuel Valls, député-maire d’Evry (Essonne), a été le premier a officialiser son intention d'être candidat à la primaire socialiste dans un entretien au Journal du dimanche, le 14 juin 2009. Après avoir mis sa candidature en suspens dans l’attente de celle de Dominique Strauss-Kahn, il l’a réactivée sur TF1, le 7 juin 2011.

Will Maël Nyamat, militant PS à Londres, s'est déclaré candidat à l’université d’été de La Rochelle, le 30 août 2010.

 


Jean Mallot, député de l’Allier, a annoncé sa candidature (façon LOL) dans une vidéo postée sur Dailymotion, le 16 septembre 2010.

Christian Pierret, ancien ministre de l’Industrie, a fait part de son intention d'être candidat dans une déclaration à la télévision locale Déodat de Saint-Dié (Vosges), ville dont il est maire, le 25 septembre 2010.

Daniel Le Scornet, ancien président des Mutuelles de France, s'est déclaré candidat dans un entretien à l’AFP, le 5 octobre 2010.

Reuters

Arnaud Montebourg, député et président du conseil général de Saône-et-Loire, a annoncé qu'il serait candidat à la primaire dans un discours à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), le 20 novembre 2010.

Reuters

Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, s'est déclarée candidate dans un entretien à la Nouvelle République du Centre Ouest et Centre Presse, le 29 novembre 2010.

Aurélien Tricot, adjoint au maire de Poitiers, a fait de son intention d'être candidat dans un entretien à La Nouvelle République du Centre Ouest et Centre Presse, le 18 février 2011.

Capture d'écran site de la Voix du Nord

Hacène Mezrag, militant à Tourcoing (Nord), a fait part de son intention d'être candidat à la primaire dans un communiqué de presse, le 4 mars 2011.

 

Anne Mansouret, vice-présidente du conseil général de l’Eure, s'est déclarée candidate dans une interview à Paris-Normandie, le 22 mars 2011. Elle est par ailleurs la mère de Tristane Banon, la jeune écrivaine qui a accusé DSK de tentative de viol sur Paris Première en 2007.

Reuters

François Hollande, député et président du conseil général de Corrèze, a declaré qu'il serait candidat à la primaire socialiste lors un discours au conseil général à Tulle après sa réélection à la tête de l’institution, le 31 mars 2011.

Rachid Nekkaz, militant et homme d’affaires, a fait part de son intention d'être candidat au cours d’une conférence de presse, le 22 juin 2011 à Lille.

Reuters

Martine Aubry, maire de Lille et première secrétaire du Parti socialiste, a annoncé sa candidature à la primaire au cours d'une conférence de presse à Lille, le 28 juin 2011.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte