Culture

Madame Bovary mise à nu

Slate.fr, mis à jour le 07.08.2013 à 11 h 58

 

 

Les manuscrits de «Madame Bovary» de Gustave Flaubert ont été intégralement mis en ligne jeudi par la Bibliothèque de Rouen.

Le roman peut donc être lu en ligne, ce qui était déjà possible, mais surtout on trouve aussi les copies, les brouillons, les plans... Flaubert s'acharnait sur son texte, le reprenait sans cesse et le raturait, le travail fut donc vraiment laborieux.

«La difficulté et l'ampleur de la tâche — il y avait 4 546 folios à transcrire — ont nécessité des appels au bénévolat. Cent trente transcripteurs y ont répondu. Si l'on ajoute les élèves des 17 classes de seconde travaillant sous la direction de leur professeur, on peut estimer à six cent le nombre de ceux qui ont participé au projet », explique la Bibliothèque de Rouen.

Le résultat est à la hauteur du travail effectué, avec des doubles pages qui mettent en avant la complexité du travail de l'écrivain et ses allers-retours permanent sur le texte. La numérisation des manuscrits avaient commencé en 2003.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Illustration: capture d'écran du site de la bibliothèque de Rouen.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte