Société

Affaire Coupat: «preuve sans conviction»

Temps de lecture : 2 min

«Chronique d'un fiasco judiciaire». Voici commence le début de l'article de Libération sur l'affaire Coupat. Julien Coupat, 34 ans est emprisonné depuis le 11 novembre 2008. Il est accusé d' «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste» pour son rôle présumé dans les actes de sabotages des lignes SNCF. Sa dernière demande de mise en liberté sous contrôle judiciaire a été refusée fin mars.

Le dossier Tarmac reste décidemment flou, comme l'avait déjà pointé — entre autres — Le Monde, et tourne à la dérive; manque de preuves, une mise en accusation de terrorisme sans fondement. Julien Coupat est également soupçonné d'être l'auteur d'un livre anonyme appelé «l'insurrection qui vient», il nie.

Et pourtant, les enquêteurs considèrent ce livre comme la clé de toute l'enquête. L'avocate de Coupat s'insurge: «c'est un ouvrage public, légal, qu'on trouve à la Fnac, qui n'a jamais fait l'objet d'aucune poursuite.»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Freeze Corleone ou la petite mafia de l'antisémitisme

Freeze Corleone ou la petite mafia de l'antisémitisme

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je me contrefous de savoir si Freeze Corleone est un rappeur de génie ou un charlatan de chanteur.

Pourquoi on s'entend si bien avec certaines personnes (et pas du tout avec d'autres)

Pourquoi on s'entend si bien avec certaines personnes (et pas du tout avec d'autres)

La théorie de la réalité partagée permettrait de répondre à cette interrogation.

Peut-on exister dans l'espace public français quand on porte un hijab?

Peut-on exister dans l'espace public français quand on porte un hijab?

Imane Boun, qui a quitté Twitter après une reprise insultante de la journaliste Judith Waintraub, n'est pas la première à être visée par des propos islamophobes au seul motif de porter le voile.

Newsletters