Société

Trafic de diplômes à l'université

Temps de lecture : 2 min

Le Monde. Plusieurs centaines d'étudiants chinois auraient acheté leur diplôme à l'Institut d'administration des entreprises (IAE). Le parquet de Marseille a ouvert une information judiciaire pour «corruption passive et active, et escroquerie».

Le trafic, en cours depuis quatre années, serait en constante augmentation. Le faux diplôme se négociait autour de 2700 euros. A l'IAE, en master d'entrepreunariat, 100% des élèves chinois étaient reçus, contre 60 à 70% d'élèves français.

La fraude aurait commencé pendant l'année scolaire 2004/2005 alors qu'un étudiant chinois éprouvait toutes les difficultés du monde à décrocher sa licence jusqu'à soudoyer avec succès l'administration. Depuis, il proposait ses services à ses compatriotes. En Chine, un diplôme délivré par une université ou une école française est très prisé.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Crise du milieu de vie: vieillir, c'est mort

Crise du milieu de vie: vieillir, c'est mort

On fête l'épisode 50 en parlant de la crise de la cinquantaine, ou plutôt de la «crise du milieu de vie», et de ce qu'elle induit chez les hommes: persuadés que le monde est responsable de leurs échecs ou désireux de retrouver une seconde...

On ne vit pas si mal avec un masque, on en deviendrait même à l'aise

On ne vit pas si mal avec un masque, on en deviendrait même à l'aise

Nous vivons sous le regard des autres. Avec le port généralisé du masque, qu'est-ce qui change dans nos interactions sociales?

Newsletters