Trafic de diplômes à l'université

Slate.fr, mis à jour le 15.04.2009 à 17 h 18

Un scandale vient d'être mis au jour à l'université de Toulon, rapporte Le Monde. Plusieurs centaines d'étudiants chinois auraient acheté leur diplôme à l'Institut d'administration des entreprises (IAE). Le parquet de Marseille a ouvert une information judiciaire pour «corruption passive et active, et escroquerie».

Le trafic, en cours depuis quatre années, serait en constante augmentation. Le faux diplôme se négociait autour de 2700 euros. A l'IAE, en master d'entrepreunariat, 100% des élèves chinois étaient reçus, contre 60 à 70% d'élèves français.

La fraude aurait commencé pendant l'année scolaire 2004/2005 alors qu'un étudiant chinois éprouvait toutes les difficultés du monde à décrocher sa licence jusqu'à soudoyer avec succès l'administration. Depuis, il proposait ses services à ses compatriotes. En Chine, un diplôme délivré par une université ou une école française est très prisé.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte