Relance chaotique du magazine 20 ans

Slate.fr, mis à jour le 14.04.2009 à 15 h 40

Le magazine pour jeunes filles «20 ans», réapparu dans les kiosques le 11 avril, après deux années d'absence, se relance à moindre coût, explique 20 minutes.fr.

20 ans fonctionne avec des stagiaires, même pour la rédactrice en chef du premier numéro âgée de 19 ans, remerciée quelques jours avant la parution. Le tarif des piges est ridiculement bas: il faut compter 10 euros pour une page, comme l'a indiqué la blogueuse Filledurock. Et même à ce tarif, les rédactrices attendent encore d'être payées. Sans locaux, les conférences de rédaction se font via MSN. Une malheureuse rédactrice a même vu son contrat rompu... par blocage sur le logiciel de chat.

Lemondedublog.com annonçait dimanche que l'avocat de 20 ans menaçait de poursuivre tous les sites et blogs qui ont repris l'article de 20 minutes.fr, qu'il estime «totalement diffamatoire».

Frédéric Truskolaski, le directeur de la publication, est revenu sur la polémique aujourd'hui, le 14 avril, sur 20 minutes.fr. Il évoque notamment l'e-mail qui aurait été envoyé à des blogueuses pour écrire des piges mal rémunérées: «Je n'ai jamais envoyé ce mail. Je ne sais pas de qui il vient». Pour lui, «sur Internet, n'importe qui peut se faire passer pour le magazine 20 ans (...), après ça fait boule de neige (...). Nous avons l'ambition d'embaucher de vrais journalistes. On a fait ce qu'on pouvait pour le premier numéro en attendant de structurer l'équipe.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte