Life

Vogue la croisière!

Nicolas de Rabaudy, mis à jour le 15.05.2011 à 11 h 10

Avec 420.000 passagers, les croisières connaissent un boom. Un nouveau paquebot France est en projet à Paris.

Croquis du nouveau paquebot France.

Croquis du nouveau paquebot France.

L’Austral, un méga yacht de croisière français –7 ponts, 142 mètres de long, 264 passagers, 134 membres d’équipage– vient d’effectuer sa croisière inaugurale en Méditerranée, côté Espagne, tout juste livré par les chantiers navals Fincantieri à Ancône (Italie) pour le compte de la Compagnie du Ponant, propriétaire de ce navire gris perle et blanc cassé qui a refusé une belle cohorte de passionnés de la mer.

L’Austral, au design contemporain, à la ligne fuselée, 132 cabines dotées d’un balcon sur la grande bleue, est le cinquième yacht de la Compagnie fondée à Nantes en 1986 par un quatuor d’officiers de marine marchande drivés par Messieurs Vidot et Sauvée, ce dernier, directeur général aux côtés de Véronique Saadé du groupe CGA CCM, actionnaire majoritaire du Ponant.

En un quart de siècle, la compagnie bretonne a réussi contre vents et marées à développer un concept novateur: le yachting de croisière sur des bateaux ultra-modernes, souples, silencieux et conviviaux, de taille humaine, aptes à sillonner, en se faufilant, des pays extrêmes, des zones marines peu fréquentées par la flotte internationale des «mass ships», ces palaces flottants de 2.000 à 4.000 croisiéristes qui vont de Miami à Venise en passant par Saint-Barth, Saint-Martin, Antigua, un itinéraire archi usé où les casinos, les piscines, les repas et les bars sont bien plus importants que les plaisirs de la navigation, la découverte de terres inconnues et de destinations inédites. Autres temps, autres croisières.

La devise des yachts du Ponant, «ailleurs, ensemble, plus loin», résume fort bien le propos de la Compagnie, ce pour quoi elle draine 25.000 croisiéristes par an, tous attirés par les frissons des itinéraires rares où l’aventure, la nature inviolée, l’attraction des lointains espaces, des paysages mythiques –le Pôle Nord– constituent l’alpha et l’oméga de voyages d’exception.

Venise n’est plus du tout la destination majeure de l’Austral, du Boréal, du Ponant, du Diamant, du Levant –les cinq unités de la Compagnie– c’est l’Antarctique: le catalogue fort bien illustré vous assure de contempler les fous de Bassan aux pattes bleues plutôt que les pigeons malades de la place Saint-Marc…

En janvier et février 2012, les navires de la Compagnie au label «Green Ship» vont mouiller six fois à Ushuaia, via l’Argentine. Là, on est loin de la croisière farniente, shopping, bronzage sur les ponts et flâneries dans la Rome antique.

C’est une vraie expédition polaire que la Compagnie offre à ses passagers, conduite par des guides spécialisés comme Nicolas Dubreuil qui raconte à bord les secrets de la faune et de la flore sur l’Arctique, l’Antarctique, l’Alaska, la Géorgie du Sud, le Spitzberg, le Groenland: vous êtes sur le continent blanc ô combien fascinant, peuplé de millions d’animaux en vastes colonies, otaries à fourrure, manchots albatros, éléphants de mer en grand nombre qui se côtoient dans des paysages grandioses baignés de silence blanc et d’une sérénité sans égale, tout cela abordé lors des sorties en Zodiac. C’est le contact physique avec la nature.

Le sixième continent est ainsi approché en classe confort 1, la meilleure note attribuée par le bureau Veritas, ce qui permet de naviguer, entre les glaciers et les icebergs sur la banquise, en toute sécurité, dans une atmosphère raffinée –on s’assied où l’on veut aux restaurants (open sitting) afin d’appréhender autrui et de partager les émotions du dépaysement.

L’Antarctique, l’expérience d’une vie? L’explorateur Jean-Louis Étienne le dit fort bien: «L’Antarctique a cette force d’attraction des choses inaccessibles qui appellent l’Homme à s’engager avec passion. Ainsi, ne revient-on jamais le même d’un long séjour sur le continent blanc

Songez que sur la péninsule antarctique, le Boréal glisse sur les eaux parfois gelées, souvent escorté d’orques, de baleines et autres cétacés, un spectacle à couper le souffle. Ces périples d’explorateurs à l’extrême sud de l’Argentine, la Terre de Feu, ont forgé la notoriété de la compagnie navale dont c’est la spécialité majeure, reconnue par tous ses concurrents.

Oui, les yachts du ponant et ses valeureux commandants de bord ont radicalement modifié l’esprit et la réalité des croisières de notre temps, en apportant un supplément d’âme et de culture aux voyages sur les eaux.

  • Compagnie Le Ponant
    Tél. : 0821 20 30 40. Site Internet : www.ponant.com

Au cœur de la vogue actuelle des croisières dans notre pays, figure la renaissance du France par les chantiers de Saint-Nazaire, mise à flot prévue en 2015. Ce projet faramineux, déjà bien avancé, est l’œuvre de Didier Spade, un quadra fou des paquebots de légende, à la tête de deux bateaux qui filent sur la Seine et ailleurs pour des balades et des réceptions romantiques.

Le nouveau France, conçu quai de Grenelle, 260 mètres de long, n’aura que 300 cabines de 40 à 170 mètres carrés, plusieurs décorateurs et designers en vue (Jean Nouvel, Jacques Garcia, Jean-Michel Wilmotte, Patrick Jouin, collaborateur d’Alain Ducasse) vont plancher sur l’architecture intérieure d’esprit contemporain.

Le France des années 2015, plus compact que son aîné, très concerné par la protection de la mer, voguera sur l’Atlantique via New York et retour ; ainsi, renaîtra la «French Line» de prestigieuse mémoire.

Pour l’heure, Didier Spade, plongé dans ses schémas et dessins, se soucie du financement du paquebot, soit 350 millions d’euros. Des obligations de 1.000 euros à 4% sont émises par la société Seine Alliance, la mise minimum pour les particuliers étant de 5 titres, soit 5.000 euros, remboursés fin 2014 –cela de telle façon que les Français se réapproprient le navire national.

La construction du France devrait débuter en 2013. Les plans sont très avancés. Des investisseurs étrangers sont les plus sérieux candidats au financement du paquebot. Les Français vont suivre.

  • Paris Yacht Marina (espace de réception et bar à vins en bord de Seine)
    Port de Grenelle 75015. Tél. : 01 40 58 00 33. Site Internet : www.nouveaufrance.com

 

Nicolas de Rabaudy

Nicolas de Rabaudy
Nicolas de Rabaudy (464 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte