Monde

General Motors se prépare à la faillite

Temps de lecture : 2 min

Selon le New York Times, General Motors (GM) et le Département du Trésor américain sont en négociations depuis des semaines pour préparer une faillite «chirurgicale» au cas où GM n'arriverait pas à s'accorder avec ses obligataires pour convertir ses 21 milliards d'euros de dette en titres GM, et avec le puissant syndicat des travailleurs automobile (United Automobile Workers) avant le 1er juin.

GM, qui s'est vu accorder 10 milliards d'euros d'aide publique, espère effectuer une restructuration rapide pour ne pas nuire à son image et à ses ventes de manière irréversible, et affirme publiquement qu'il peut encore éviter la banqueroute. Obama, qui a été élu avec le soutien des ouvriers, est attentif aux menaces que représenterait une restructuration pour le plan de retraites de GM et veut éviter de nuire aux ouvriers.

Une des options actuellement discutées serait de créer une nouvelle entreprise qui rachèterait les «bons» actifs de GM avec 5 milliards d'euros d'argent fédéral dans un délai de deux semaines après la faillite. Les «mauvais» actifs, comme les marques et les usines indésirables et les obligations de santé, seraient laissés dans l'ancienne entreprise, qui serait liquidée sur plusieurs années pour un coût de 50 milliards de d'euros.

Contrairement à son prédécesseur Rick Wagoner, qui refusait catégoriquement de parler de faillite, le nouveau patron de GM Fritz Henderson prépare son entreprise à l'éventualité d'une banqueroute, même s'il ne considère pas qu'elle soit inévitable.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Les policiers français seront bientôt équipés à grande échelle pour filmer leurs interventions. Une pratique déjà mise en œuvre outre-Atlantique depuis plusieurs années.

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Alors que la situation sur le terrain reste particulièrement critique, le sujet peine à émerger en France.

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Newsletters