Société

La petite Elise et son père attendus en France

Temps de lecture : 2 min

La petite Elise, fillette franco-russe de trois ans et demi enlevée le 20 mars à Arles (Bouches-du-Rhône), est attendue en France pour dans les 48 heures, affirme l'AFP. Elise a retrouvé son père, Jean-Michel André, lundi 15 avril en Hongrie. La veille, la fillette et sa mère avaient été interpellées alors qu'elles tentaient de quitter le territoire hongrois pour entrer en Ukraine.

La mère, Irina Belenkaïa, qui a été placée en garde à vue par la police hongroise, devrait être transférée à Aix-en-Provence dans les prochains jours.

Au coeur d'un conflit juridico-familial, Elise avait été kidnappée en pleine rue le 20 mars à Arles par deux hommes et une femme alors qu'elle rentrait de l'école en compagnie de son père. Celui-ci avait été violemment frappé par les agresseurs.

En France, deux informations judiciaires ont été ouvertes, l'une contre la mère, Irina Belenkaïa, pour «soustraction de mineur par ascendant», l'autre contre X qui vise les deux hommes ayant participé au rapt.
La mère d'Elise faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis 2008 après avoir tenté d'enlever sa fille une première fois en 2007. Elise vivait de nouveau avec son père à Arles depuis septembre dernier, date à laquelle ce dernier était allé la chercher en Russie.

En savoir plus:

Newsletters

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

En temps normal, seul un terme est désigné par le dictionnaire britannique pour résumer l'année écoulée.

Vidéos et débats

Vidéos et débats

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Il faut isoler plus rapidement les personnes contagieuses pour mieux lutter contre le Covid-19

Confiner toute la société est une mesure efficace pour faire baisser le nombre d'infections par le coronavirus. C'est aussi une des plus coûteuse, or d'autres solutions existent.

Newsletters