Monde

Le sommet asiatique de Pattaya annulé à la suite d'émeutes

Temps de lecture : 2 min

Le sommet asiatique qui devait se tenir samedi 11 avril et dimanche 12 avril à Pattaya, station balnéaire du sud de la Thaïlande, a été annulé en raison des manifestations antigouvernementales des partisans de l'ex-Premier ministre (en exil) Thaksin Shinawatra. L'état d'urgence a été décrété dans la ville. Des ministres de 15 pays asiatiques ont été évacués par hélicoptère.

«Nous avons reporté la rencontre. Il n'y aura pas de réunions demain. Nous n'avons pas encore fixé de nouvelle date», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Panitan Wattanayagorn.

Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a déclaré à la télévision que sa priorité était d'assurer la sécurité des dirigeants présents à Pattaya afin qu«'ils puissent rentrer chez eux sans encombrer», et qu'en conséquence il décrétait l'état d'urgence dans la ville.

En savoir plus:

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Des policiers anglais couchaient avec les «cibles» qu'ils espionnaient

Au Royaume-Uni, une enquête publique tente de faire la lumière sur les pratiques très controversées de policiers infiltrés auprès de divers groupes militants.

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

À Jérusalem, un ancien ministre d'extrême droite proposé à la direction du mémorial de la Shoah

La nomination d'Effie Eitam à la tête du Yad Vashem a suscité la colère des historiens et des rescapés de la Shoah.

Newsletters