Culture

Les licenciements «pas glop» de Pif Gadget

Temps de lecture : 2 min

Les salariés estiment que la procédure pénale n'a pas été respectée

Malaise social à «L'Huma». Les six salariés et quelque trente pigistes réguliers de Pif Gadget qui ont reçu leur lettre de licenciement se battent désormais «pour que la procédure légale soit respectée. Car le sort du mensuel semble avoir été expédié», relate Le Monde.

Ils dénoncent «une restructuration à la hache» et ont l’impression de «payer les errements de L'Humanité et sa gestion opaque.»
Les six permanents avaient espéré l’aide notamment de Marie-Georges Buffet pour trouver une solution et être reclassés dans «le groupe Huma» mais «en vain».

Pas glop.

A voir aussi le site Pif Collection, très complet sur l'historique avec notamment en image toutes les couvertures du magazine et Pif Gadget.net qui a pour le moment indexé 63 numéros.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image du numéro 1 de Pif Gadget, source Pif-Collection

Q.G.

En savoir plus:

Newsletters

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

La «réplique exacte» de cette célèbre broderie ne l'est pas tout à fait: tous les pénis ont disparu (et ils étaient étonnamment nombreux).

En mémoire de l'horloge parlante

En mémoire de l'horloge parlante

Orange a annoncé qu'à partir du 1er juillet, ce service historique ne serait plus disponible. Il fallait bien lui rendre un dernier hommage.

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Le travail de l'Union européenne sur la culture est méconnu. Pourtant, le budget mobilise des milliards d'euros.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio