Société

Le Fisc veut mettre à nu les stripteaseuses suédoises

Temps de lecture : 2 min

En Suède, le ministère des Finances s'intéresse aux revenus des stripteaseuses en ligne. Selon ses estimations, des centaines d'entre elles échappent à la loi.

Pour arriver à leur fin, les inspecteurs des impôts examinent les sites Internet utilisés par les stripteaseuses suédoises pour les identifier et récolter leurs impôts. «Cela marche mieux quand nous enquêtons sur les sites manuellement», explique Dag Hardyson, le chef de projet.

Selon lui, 200 stripteaseuses suédoises ont été contrôlées jusqu'à présent. «Il s'agit de jeunes femmes, comme on peut le voir sur les photos. Nous pensons qu'elles ne sont peut-être pas au courant de la loi», explique le chef du projet sur les taxes du commerce en ligne, qui s"intéresse aussi au poker en ligne et aux faux vendeurs.

Selon Hardyson, certaines stripteaseuses sont passibles de payer la moitié de leur revenu en impôts. Il ajoute que le striptease via webcam est tout à fait légal en Suède, contrairement à la prostitution. Le ministère des Finances estime le manque à gagner à 3,6 millions d'euros.

[Via BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Et si le politiquement correct n'était qu'une nouvelle forme de politesse?

Et si le politiquement correct n'était qu'une nouvelle forme de politesse?

De nos jours cette formule est utilisée de manière péjorative. Mais l'abandon de la politesse dégrade la vie politique.

Les pétitions en ligne, ce fléau des temps modernes

Les pétitions en ligne, ce fléau des temps modernes

[BLOG You Will Never Hate Alone] De nos jours à chaque fois que l'on se sent l'envie de pousser une gueulante, on en partage une sur le net.

Mes partenaires n'arrivent plus à me pénétrer et ça me gâche la vie

Mes partenaires n'arrivent plus à me pénétrer et ça me gâche la vie

Salma a un problème: ses partenaires n'arrivent plus à la pénétrer. Ça lui gâche la vie, et elle comprend pas pourquoi. Pour l'aider à y voir plus clair, nous avons rencontré le Dr Patrick Aristizabal, gynécologue. Voici ses...

Newsletters