Les Moldaves font la révolution avec Twitter

Temps de lecture : 2 min

10 000 personnes ont défilé mardi 7 avril en Moldavie pour protester contre la victoire du PC aux élections législatives. Pour se rassembler, les jeunes moldaves se sont servis des nouvelles technologies: le réseau social Facebook, mais aussi le site de mini-messagerie Twitter, raconte le New York Times.

Après que des centaines de compte soient créés sur Twitter, Internet a été coupé à Chisinau, la capitale. Mihai Moscovici, manifestant de 25 ans, a même imaginé un mot-clé qu'il est possible de rechercher sur le site pour faire apparaître tous les messages liés au mouvement. Le mot-clé, #pman, signifie Piata Marii Adunari Nationale, la place centrale de Chisinau, où ont lieu les rassemblements.

Vladimir Voronine, le président moldave, accuse la Roumanie de commanditer les manifestations. Suggérant d'abord de fermer la frontière, il a ensuite donné 24h à l'ambassadeur roumain pour quitter le pays. La Roumanie a démenti toute implication et a qualifié les accusations de Voronine de «provocation».

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters