Sports

Billets des JO: des occasions en or

Yannick Cochennec, mis à jour le 12.03.2011 à 13 h 46

Les Jeux olympiques de Londres commencent ce mardi 15 mars avec la réservation des billets. Suivez le guide pour saisir les bonnes occases…

Usain Bolt, aux JO de Pékin, vient de remporter le titre sur 200m. REUTERS/Kim K

Usain Bolt, aux JO de Pékin, vient de remporter le titre sur 200m. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Les prochains Jeux olympiques auront bien lieu à Londres du 27 juillet au 12 août 2012. Près de six ans après le 6 juillet 2005 qui avait envoyé la candidature de Paris ad patres pour quatre malheureuses voix, nous voilà concrètement face à cette terrible réalité à partir de ce mardi 15 mars, date de mise en vente, jusqu’au mardi 26 avril, des 8,5 millions de billets de ces Jeux.

D’une certaine manière, ces Jeux de Londres, qui sont géographiquement, depuis Paris, les plus proches depuis ceux de… Londres en 1948, seront un peu les nôtres. Comme on ne peut pas dire que nous avons été volés par Tony Blair et Sebastian Coe (ils ont été bien meilleurs que Jacques Chirac et Bertrand Delanoë), il s’agit de nous réapproprier définitivement ces Jeux en nous rendant en masse de l’autre côté du Channel dans un peu plus d’un an, histoire de vivre un événement qui ne passera plus aussi près de nos frontières avant bien longtemps (j’ai bien compris que je serai mort quand les Jeux olympiques reviendront à Paris si tant est qu’ils y reviennent un jour).

Cette chance «one time in a lifetime», il faut donc la saisir dès ce mardi 15 mars et il faut même s’y préparer en enregistrant préalablement son compte personnel sur le lien suivant des TicketsLondon2012. Mais précision importante: vous n’aurez aucun avantage à vous précipiter dès le 15 mars. Quelqu’un qui s’y prendra seulement le 26 avril aura autant de chances que vous. En effet, le principe de réservation est le suivant: vous émettez des souhaits de choix d’épreuves et de jours, si la demande n’excède pas l’offre au terme de la période de réservation, vous serez automatiquement élu; dans le cas contraire, un tirage au sort départagera tous ceux qui sollicitent la même épreuve, le même jour.

Par exemple, on peut imaginer que la cérémonie d’ouverture du 27 juillet, très recherchée, aura plus de prétendants que de gagnants avec des tarifs variant, ce soir-là, pour le symbole de cette année magique, de 20,12 à 2.012 livres (23,25 à 2.326,80 euros).

Si vous avez trouvé de la place le jour que vous souhaitez, votre paiement s’effectuera seulement entre le 11 mai et le 11 juin 2011, mais notez bien qu’à chaque demande de réservation, vous devrez laisser vos coordonnées bancaires afin que l’organisation soit bien assurée que vous voulez vraiment ces billets (Visa étant sponsor des JO, elle est la seule carte acceptée).

Pour ce qui est du programme des épreuves, le voici. Si vous l’imprimez, il vous en coûtera 43 pages. Alors pour vous éviter semblable gaspillage, nous avons choisi de sélectionner pour vous des dates et des disciplines où vous avez la garantie d’avoir rendez-vous avec l’histoire en postulant pour les bons billets qui vous permettront de voir des Français se couvrir d’or et d’entendre La Marseillaise in situ les yeux embués par les larmes de l’émotion.

Handball

A tout seigneur tout honneur, nos nouveaux héros doivent faire partie de vos immanquables. Champions olympiques en titre, doubles champions du monde en titre, champions d’Europe en titre, les handballeurs français vous attendent à 15h, le 12 août, dernier jour des JO, pour un nouveau sacre. La finale olympique propose quatre prix (45, 65, 95 et 125 £) sachant qu’il est possible d’acheter un maximum de six billets. Les Britanniques sont nuls en handball et ne se précipiteront pas sur ces tickets-là qui doivent constituer votre priorité. A vos risques et périls si Les Experts ne sont pas en finale. Hypothèse inimaginable au jour d’aujourd’hui.

Athlétisme

Soyons clairs. Même si l’athlétisme français s’est couvert d’or et de gloire lors des derniers championnats d’Europe de Barcelone, il n’a que deux chances évidentes de médaille d’or à Londres avec Teddy Tamgho au triple saut et Renaud Lavillenie à la perche. S’il se qualifie pour la finale du 100m, Christophe Lemaitre sera déjà l’auteur d’un bel exploit, mais l’imaginer sur le podium est pure folie. La finale du triple saut a lieu le 9 août et celle de la perche le 10. Le 9, les prix sont de 50, 95, 150, 295 et 450 £ (maximum de six billets), le 10, de 50, 125, 295, 420 et 725 £ (maximum de quatre billets).

Sinon, le sommet éternel des Jeux, à savoir la finale du 100m messieurs, se déroule le 5 août, journée qui risque d’être un hit lors de cette période des réservations. Les prix sont les mêmes que ceux du 10 août avec toujours un maximum de quatre billets possibles.

Un conseil: les sessions du matin, qui sont celles des qualifications, sont évidemment moins chères. Le 4 août, entre 10h et 13h45, vous pourrez ainsi voir les séries du 100m avec Usain Bolt et Christophe Lemaitre pour seulement 20 ou 40 £.

Natation

Les compétitions de natation se dérouleront du 28 juillet au 4 août et la France, sur la foi de la moisson des derniers championnats d’Europe, pourrait avoir une ou deux chances de médaille chaque jour. La finale de 100m nage libre aura lieu le 1er août lors de la session s’étalant de 19h30 à 21h35. En principe, s’il est qualifié, Alain Bernard y visera un doublé quatre ans après son triomphe de Pékin. Champion d’Europe du 100m dos, le playboy Camille Lacourt pourrait, lui, connaître son jour de gloire le 30 juillet.

Les relais constituent toujours des sommets exceptionnels d’intensité. La finale du  4X100m nage libre où la France visera le titre quatre ans avoir été battue d’un souffle par les Etats-Unis dans une finale inoubliable est programmée le 29 juillet, celle du 4X100m 4 nages, où la France aura encore une très belle carte à jouer, le 4 août. Toutes les finales se monnayent entre 50 et 450 £ sachant que quel soit le jour que vous choisirez, vous aurez probablement l’opportunité d’apercevoir le bonnet de Michael Phelps sur tous les fronts, en principe, comme en 2008.

Un pari : le couronnement de Yannick Agnel sur 400m nage libre dès le 28 juillet. Première médaille d’or française de ces Jeux de Londres. Vous l’aurez lu ici en premier.

Judo

Teddy! Teddy! Teddy! On vous imagine bien vous égosiller de la sorte le 3 août à Londres alors que Teddy Riner, quatre fois champion du monde dispute et gagne la finale olympique des plus de 100 kilos qui lui permet de rejoindre David Douillet dans la légende. Cette journée du 3 août se décompose en deux parties avec les éliminatoires des plus de 100 kilos le matin (9h30-12h30) et les phases finales l’après-midi (14h-16h30). Pour 65 £ (20 £ le matin et 45 £ l’après-midi), vous pouvez vous faire une journée Teddy Riner. Pourquoi s’en priver?

Gymnastique

Premier champion du monde français de gymnastique de l’histoire (au saut de cheval à Rotterdam en 2010), Thomas Bouhail sera à suivre de près sur un agrès qu’il maîtrise parfaitement. La finale olympique du saut de cheval est prévue le 6 août entre 14h et 16h20. Ce jour-là, pour le même prix (de 50 à 450 £), vous assisterez à la finale des anneaux messieurs et à celle des barres asymétriques féminines.

Canoë

Double champion olympique à Sydney et Athènes, Tony Estanguet avait raté ses Jeux de Pékin où il avait été le porte-drapeau de l’équipe de France lors de la cérémonie d’ouverture. Depuis Pékin, il a repris la main et la pagaie en étant consacré champion du monde en 2009 et 2010. Le 31 juillet, au Lee Valley White Water Centre, vous pourrez prendre l’air et assister à un nouveau triomphe de Tony Estanguet, les tickets oscillant entre 35 et 150 £.

VTT

Champion olympique en 2004 et 2008, Julien Absalon, qui pourrait être un porte-drapeau tout désigné pour 2012, visera un triplé forcément historique le 12 août à Hadleigh Farm, dans l’Essex. Prix : 20 et 45 £.

Cyclisme sur piste

Qui pourra arrêter Grégory Baugé, champion du monde de vitesse en 2009 et 2010? Le 6 août devrait marquer, en principe, sa consécration olympique. Prix entre 50 et 325 £.

Pentathlon moderne

C’est un nom qui ne dira rien au grand public : Amélie Cazé. Triple championne du monde, double championne d’Europe, cette Française sera l’archi-favorite de cette épreuve du pentathlon moderne récemment réformée et qui consiste désormais en trois disciplines disputées la même journée (escrime, natation et course associée à une épreuve de tir). Amélie sera championne olympique le 12 août. Soyez-là !

Tennis

Pas de médaille d’or programmée pour le tennis français. Mais juste un conseil. Ne manquez pas l’occasion unique d’aller poser vos fesses sur le mythique Centre Court de Wimbledon, stade qui accueillera le tournoi olympique du 28 juillet au 5 août. D’ordinaire difficile d’accès pendant le tournoi du Grand Chelem, Wimbledon, enceinte mythique qu’il faut avoir vu un jour dans sa vie de passionné de sport, devrait être plus «ouvert» lors de ces Jeux Olympiques. Et pourquoi ne pas rêver d’une finale Nadal-Federer le 5 août? Prix ce jour-là entre 65 et 225 £.

Yannick Cochennec

Yannick Cochennec
Yannick Cochennec (575 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte