Tech & internet

La voiture volante est arrivée

Temps de lecture : 2 min

Après des décennies de fantasme, le mythe de la «voiture volante» est-il en train de devenir une réalité? C'est ce qu'on pourrait croire en regardant le vol, aussi historique que bref, que vient d'effectuer le drôle d'avion de l'entreprise Terrafugia. Le Transition, un avion dont les ailes se rétractent en 30 secondes, se pilote (presque) aussi facilement qu'une voiture au sol.

«Nous sommes enthousiasmés par la réalité de ce que nous sommes en train de faire, mais il ne s'agit pas des débuts de la voiture volante», explique le PDG Carl Dietrich au site Wired, qui a enquêté sur l'invention. «Il s'agit d'un petit avion sportif qui peut être conduit à la maison et garé au garage après le vol. Il a été conçu pour des pilotes. Ils sont le marché que nous ciblons. »

Depuis les années 20, de nombreux inventeurs et ingénieurs se sont penchés sur la construction d'une voiture volante. L'Aerocar est peut-être la plus célèbre des tentatives, mais c'est loin d'être la seule. Tous les grands fabricants de voitures américains se sont intéressés au sujet, tout comme Boeing et, à une moindre échelle, de nombreux savants fous dans leur garage.

Mais Terrafugia est différent : la start-up de Boston a déjà reçu 49 commandes pour son engin, qui coûte 194.000 dollars (146.000 euros) et ne sera pas livré avant 2011.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: www.terrafugia.com)

Newsletters

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Les adeptes du running utilisent la technologie pour rester connecté·es et concourir malgré l'interdiction des grands rassemblements.

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Sur les réseaux sociaux, elles sont nombreuses à se plaindre de pertes de cheveux, douleurs et démangeaisons après plusieurs utilisations d'un shampoing de la marque.

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Des scientifiques développent un algorithme utilisant les réseaux sociaux et d'autres données pour prévoir l'évolution de l'épidémie.

Newsletters