Économie

Fortis : les actionnaires rejettent le plan de sauvetage et la vente à BNP

Temps de lecture : 2 min

Les actionnaires de Fortis ont décidé dans une assemblée générale extraordinaire mercredi 11 février dans l'après-midi de rejeter le plan de sauvetage et la vente à la BNP, ce qui empêche le bancassureur de devenir la première banque de dépôt d’Europe.

Suite à un vote serré, ils ont dit deux fois non explique les Echos.
« Non à la nationalisation des principales activités aux Pays-Bas par l'Etat néerlandais. » et « non à la nationalisation à 100% de la filiale bancaire Fortis Banque par l'Etat belge, empêchant de facto sa revente au groupe français BNP Paribas. »

Selon le quotidien économique, « BNP et les Etats pourraient poursuivre la holding Fortis, pour obtenir l'exécution forcée des accords ou réclamer des dommages-intérêts. »

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters: Un petit actionnaire de Fortis qui dit non.

Q.G.

En savoir plus:

Newsletters

Mesdames, votre famille vous arnaque

Mesdames, votre famille vous arnaque

Dans ce septième et avant-dernier épisode de Rends l'argent, Titiou Lecoq va à la rencontre de Céline Bessière et Sibylle Gollac, sociologues et autrices du livre Le Genre du capital. Fruit de vingt ans de travaux, il montre comment au moment des...

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

Ouvrir les stations de ski, une équation impossible

La réouverture des stations, «préférable» courant janvier selon le président Emmanuel Macron, aggrave la situation d'un secteur qui souffre déjà de nombreux maux structurels.

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Newsletters