Économie

Fortis : les actionnaires rejettent le plan de sauvetage et la vente à BNP

Temps de lecture : 2 min

Les actionnaires de Fortis ont décidé dans une assemblée générale extraordinaire mercredi 11 février dans l'après-midi de rejeter le plan de sauvetage et la vente à la BNP, ce qui empêche le bancassureur de devenir la première banque de dépôt d’Europe.

Suite à un vote serré, ils ont dit deux fois non explique les Echos.
« Non à la nationalisation des principales activités aux Pays-Bas par l'Etat néerlandais. » et « non à la nationalisation à 100% de la filiale bancaire Fortis Banque par l'Etat belge, empêchant de facto sa revente au groupe français BNP Paribas. »

Selon le quotidien économique, « BNP et les Etats pourraient poursuivre la holding Fortis, pour obtenir l'exécution forcée des accords ou réclamer des dommages-intérêts. »

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters: Un petit actionnaire de Fortis qui dit non.

Q.G.

En savoir plus:

Newsletters

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

La capitale Buenos Aires serait la deuxième ville la plus crypto-friendly au monde.

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Les mesures annoncées le 3 septembre sont plus inspirées par des considérations politiques que par une logique économique rigoureuse.

Newsletters