Monde

Comment prononcer le nom de Laurent Gbagbo?

Temps de lecture : 2 min

De la manière la plus juste. C’est-à-dire en oubliant la lettre «g», comme si l’on prononçait «paquebot», mais avec le nez bouché.

Laurent Gbagbo, le 4 décembre 2010. REUTERS/Thierry Gouegnon
Laurent Gbagbo, le 4 décembre 2010. REUTERS/Thierry Gouegnon

Laurent Gbagbo, président de la République de Côte d'Ivoire depuis le 26 octobre 2000, a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle en décembre 2010 par le Conseil constitutionnel. Il a prêté serment en même temps que son opposant, Alassane Ouattara, vainqueur des urnes selon la Commission électorale indépendante et adoubé par une bonne partie de la communauté internationale.

Le 12 janvier dernier, Michel Denisot s’était déplacé au palais présidentiel à Abidjan pour interviewer Laurent Gbagbo, et l’avait appelé «G-bagbo» sans provoquer aucune réaction de la part de l’interessé. En 2004 déjà, David Pujadas parlait du régime de «G-bagbo» quand l’ONU avait appliqué un embargo sur les armes en Côte d’Ivoire. Mais est-ce vraiment la prononciation correcte du nom?

Né en 1945 dans la région de Gagnoa, Laurent Gbagbo fait partie de l’ethnie bété. Comment prononcer son nom, qui commence par deux consonnes? Le bété fait partie de la grande famille des langues nigéro-congolaises. La langue compte 900.000 locuteurs environ. Elle est une des langues ivoiriennes enseignées dans certaines écoles et dans certains programmes d'alphabétisation.

S’il existe de nombreux dialectes bétés différents, il semblerait que la majorité des Ivoiriens ne prononcent pas la première lettre de son nom de famille. Le «G» existe dans sa retranscription phonétique mais sa présence orale reste particulièrement subtile. La consonne est souvent avalée même si les interlocuteurs les plus rigoureux pourront la faire entendre légèrement.

On peut l’entendre prononcé de cette façon sur la Radio Télévision Ivoirienne (RTI), la chaîne généraliste publique qui émet en français depuis Abidjan et répète le nom de Laurent «Bagbo».

La dimension culturelle véhiculée par le bété est extrêmement importante en Côte d'Ivoire notamment dans le domaine musical car la langue possède un système tonal qui donne une courbe musicale au discours. (Ce qui est peut-être une des raisons de la suppression de la consonne à l’oral.)

Il existe d’autres noms africains dont la première lettre disparaît à l’oral. C’est le cas par exemple de Pascal N’Guessan, ancien Premier ministre ivoirien, dont le nom est prononcé «Guessan» ou de certains footballeurs (de la même manière, le Camerounais Patrick M’Boma pourrait se dire «Boma» et non pas «Ém-Boma»).

Si la langue officielle de la Côte d'Ivoire est le français, il existe des dizaines d’autres dialectes nationaux. Il n’est donc pas impossible que dans certaines régions, les gens prononcent de manière plus ostensible le «g» de Gbagbo.

Audible aussi dans ce reportage partisan, Gbagbo, de son nom complet Laurent Koudou Gbagbo, cherche aussi plusieurs moyens de se distinguer de son adversaire. Ainsi, Koudou, qui est un prénom assez courant chez les Ivoiriens, caractérise le «garçon fort» et revêt une signification toute particulière dans son duel face à Alassane Ouattara.

Autre trait qui peut le distinguer de son opposant, l’inversion presque systématique de son prénom et de son nom par les Ivoiriens et les médias qui introduisent «Bagbo Laurent».

Alexis Ferenczi

L'explication remercie Ali Mohamadou professeur à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales et Christophe Champin, journaliste à RFI

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr.

Newsletters

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Un jour, j'ai lu une citation qui m'a beaucoup marqué, raconte Frédéric Noy. Elle disait que les Occidentaux ne s'intéressaient à l'Afrique qu'à travers les gens qui meurent et non ceux qui vivent. Ça m'a donné envie de découvrir...

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

La série de Netflix est un portrait romancé du pays pendant la Régence.

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

Pour eux, il y a des similitudes entre ce qu’il se passerait en Chine et ce qui est arrivé dans l’Allemagne nazie dans les années 1930-1940.

Newsletters