Monde

Le tremblement de terre au Pakistan en questions

Temps de lecture : 2 min

L’activité humaine influence-t-elle la fréquence des tremblements de terre, comme elle a changé le climat? Quelle est la meilleure façon de fouiller les décombres?

Un habitant montre les fêlures causées par le tremblement de terre du Sud-Ouest du Pakistan à sa maison, à Karachi. Le 19 janvier 2011. REUTERS/ Athar Hussain
Un habitant montre les fêlures causées par le tremblement de terre du Sud-Ouest du Pakistan à sa maison, à Karachi. Le 19 janvier 2011. REUTERS/ Athar Hussain

Un tremblement de terre de magnitude 7,2 a secoué le Pakistan ce 19 janvier au matin. Le séisme a eu lieu dans une région reculée du sud-ouest du pays, et –au moment où nous écrivons cet article– aucun blessé n’a été signalé. Nous répondons ci-dessous à quelques questions que vous vous posez peut-être sur les séismes.

L’activité humaine peut-elle influencer la fréquence des tremblements de terre, comme elle a changé le climat?

Pas de manière significative. Il est vrai que certaines activités comme l'exploitation des mines ou des puits de pétrole et la construction de barrages peuvent déclencher un tremblement de terre en modifiant le poids que supportent les plaques tectoniques ou en lubrifiant les joints qui se trouvent entre elles. Mais on n'a aucune preuve que les humains aient provoqué un tremblement de terre d'une magnitude supérieure à 5,3. Les séismes majeurs comme celui d'Haïti en 2010 sont des phénomènes naturels qu'on ne peut empêcher. Si un mouvement des plaques de l'écorce terrestre doit se produire et entraîner une telle catastrophe, personne n'y peut rien. [Lire l’explication complète]

Quelle est la meilleure façon de fouiller les décombres?

Il s'agit souvent de soulever les masses de matériaux une par une. Des équipements et techniques sophistiqués s'avèrent plus utiles dans les phases initiales, avant la détection de survivants potentiels. On utilise parfois des engins de chantier, tels que des chargeuses et des chargeuses-pelleteuses pendant les premières heures de la recherche pour déplacer les décombres périphériques, où l’on retrouve rarement des victimes. Puis, les équipes urbaines de recherche et de sauvetage utilisent des robots, des caméras et des chiens pour trier les décombres rapidement et en toute sécurité. Mais quand on retrouve un survivant, les équipes finissent généralement par déplacer les débris à la main. En effet, des machines lourdes seraient dangereuses pour les survivants ensevelis. [Lire l’explication complète]

Un tremblement de terre peut-il affecter la rotation de la planète?

Oui. Comme vous l’avez appris en cours de SVT, la terre en rotation ressemble à une toupie: l’axe de la planète ne pointe pas toujours exactement dans la même direction mais vacille très légèrement, décrivant ainsi des cercles petits mais mesurables au niveau des pôles. Un séisme très important –d’une magnitude de 9,0 ou plus– peut déplacer suffisamment de masse par rapport à la masse totale de la Terre pour altérer, même de manière infime, la course de ce vacillement. Il peut parfois altérer, de manière tout aussi infime, la vitesse de rotation de la Terre, et donc la durée d’une journée. Le séisme qui s’était déroulé au Chili le 27 février 2010 aurait ainsi raccourci les journées terrestres d’1,26 microseconde. [Lire l’explication complète, en anglais]

La réplique d’un tremblement de terre peut-elle être aussi importante que le séisme même?

Par définition, non. Si un tremblement de terre est suivi d’un événement sismique plus important, il est automatiquement redéfini comme un «précurseur». La secousse la plus importante est toujours classée comme le tremblement de terre, tout le reste étant soit une réplique, soit un précurseur. [Lire l’explication complète, en anglais]

Slate.com et Slate.fr

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Slate.com

Newsletters

Élection turquée

Élection turquée

Turquie: Erdogan va pouvoir occuper la fonction qu'il a modelée selon son désir autocratique

Turquie: Erdogan va pouvoir occuper la fonction qu'il a modelée selon son désir autocratique

Recep Tayyip Erdogan a été réélu dès le premier tour président de la République de Turquie le 24 juin, dans un contexte de dénonciation de fraudes électorales par l'opposition.

Le combat de celles et ceux qui ne sont plus des «vrais Indiens»

Le combat de celles et ceux qui ne sont plus des «vrais Indiens»

Depuis plusieurs décennies, des tribus amérindiennes évincent certains de leurs membres sous prétexte qu’ils ne sont pas de «vrais Indiens». Aujourd’hui, ces exclus se rebiffent.

Newsletters