Sacem vs You Tube

Slate.fr, mis à jour le 03.04.2009 à 16 h 13

La Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) «pourra prendre des mesures sévères» si la plateforme de partage de vidéos en ligne ne signe pas d'accord portant sur la rémunération des œuvres musicales», indique E24.  Elle a «deux mois maximum», selon Catherine Kerr-Vignale, membre du directoire de la Sacem.

Le site explique «qu’en négociation depuis 2007 avec YouTube, la société de gestion de droits d'auteurs réclame «un pourcentage bas des recettes publicitaires totales du site» afin de rémunérer les auteurs dont les œuvres sont diffusées sur YouTube».

Dailymotion et Deezer ont déjà signé des accords avec la Sacem.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte