Life

Faut-il couvrir son chien quand il neige?

Brian Palmer, mis à jour le 04.01.2011 à 6 h 43

Et en prime: le sel répandu sur les routes est-il comestible?

A Burgos après une tempête de neige Felix Ausin Ordonez / Reuters

A Burgos après une tempête de neige. REUTERS / Felix Ausin Ordonez

Une grosse tempête de neige remontant le long de la côte Est a déposé 50 cm de neige sur New York à la fin de l'année dernière. Les promeneurs de chiens ont affublé leurs animaux de pulls et de bottines pour les protéger de la neige et de la glace. Est-il vraiment nécessaire d’habiller chaudement les toutous pour l’hiver?

Poils longs ou courts?

Parfois oui. Certains chiens sont faits pour affronter des climats froids. Les poils des labradors retrievers et des terre-neuve, par exemple, poussent naturellement l’hiver pour leur fournir une isolation supplémentaire. Ils sont tellement doués pour rester au chaud qu’ils sont capables de nager dans une eau quasi-glacée. Mais les chiens plus petits et à poils courts sont mal équipés pour affronter des blizzards. Un pull ou un manteau bien ajusté permet à un lévrier ou à un shar-peï de mieux faire face au froid, surtout s’il est imperméable (les chiens ne transpirent pas des masses, inutile de jeter de l’argent par les fenêtres en investissant dans du Gore-Tex®).

Les chiens bottés

Les propriétaires de chiens ont à leur disposition quelques autres astuces pour préparer leur compagnon à l’hiver. À l’automne et en hiver, prendre entre une livre et un kilo peut les aider. Et après une tempête de neige, il peut valoir la peine d’investir dans une paire de bottines comme celles que portent les chiens de traîneaux qui courent l’Iditarod. La neige et la glace peuvent s’accumuler entre les coussinets du chien et provoquer des écorchures. Les bottines évitent de nouvelles blessures et protègent les anciennes des bactéries et du sel déposé sur la route.

Mais les vêtements ne peuvent pas tout pour votre animal. Quel que soit le genre d’ensembles que vous dénicherez pour votre chihuahua, il ne sera pas à l’aise par grand froid. Les petits chiens à poil court n’ont que peu d’isolation et une grande surface corporelle, ils perdent donc rapidement de la chaleur. Si votre chien tremble furieusement, puis s’arrête d’un coup, il est sérieusement en danger –il est temps de rentrer immédiatement. Des engelures peuvent aussi se former au bout des oreilles et de la queue. Les chiens malades, vieux et celles qui viennent de mettre bas ont parfois moins de poils, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux éléments.

Les amateurs de chiens vivant dans des régions où il neige seront mieux avisés d’adopter des huskies d’Alaska plutôt que des teckels, quoique la capacité à tolérer les températures basses varie aussi selon les individus au sein d’une même race. Les conducteurs d’attelages professionnels testent les chiens de traîneaux en les faisant dormir sur la neige pendant une nuit. Si la neige fond sous eux, cela signifie que leur pelage n’est pas aussi isolant qu’il le devrait, et le chien est rejeté.

Bonus de l’Explication

Le sel répandu sur les routes et les trottoirs après la neige est-il comestible? Non, car il peut comporter des impuretés. Si le sel de déneigement et le sel de table viennent des mêmes mines, ce dernier subit un traitement plus poussé pour le débarrasser des minéraux indésirables. Pour produire du sel de déneigement, les mineurs se contentent de faire exploser les gisements et d’écraser les morceaux pour qu’ils atteignent la taille idoine. Certaines impuretés sont filtrées, mais le produit fini contient encore des morceaux de calcium, voire des traces d’explosifs. En outre, le sel de déneigement est aussi bien plus frelaté avec des anti-agglomérants comme l’hexacyanoferrate de sodium.

L’Explication remercie Cynthia Otto de l’école vétérinaire de l’université de Pennsylvanie, Michael San Filippo de l’American Veterinary Medical Association et Bob Traver de l’U.S. Salt.

Brian Palmer

Traduit par Bérengère Viennot

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Brian Palmer
Brian Palmer (157 articles)
Journaliste
transportstempêteSNCFselroutes
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte